1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Jour J-7 pour un Sommet européen sous haute tension

Les réunions préparatoires se succèdent avant le Sommet européen de la semaine prochaine. Ce pourrait bien être le "Sommet de la dernière chance" pour la réforme institutionnelle de l'Union européenne. Mais à quelques jours de son ouverture, son issue est encore bien incertaine...

Les chefs d'Etat et de gouvermement des 27 se réuniront à Bruxelles la semaine prochaine

Les chefs d'Etat et de gouvermement des 27 se réuniront à Bruxelles la semaine prochaine

Le Traité constitutionnel sera le thème phare du Sommet européen des 21 et 22 juin prochains à Bruxelles. Le sommet sera aussi l'occasion de faire le bilan des réalisations de la Présidence allemande de l'Union. Mais alors que les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 devront se mettre d'accord sur les grandes lignes du Traité et s'entendre sur un calendrier commun, les désaccords sont encore loins d'être tous surmontés... Les frères Kaczynski en Pologne brandissent la menace du véto. Les Britanniques, quant à eux, veulent un Traité aussi peu contraignant que possible. Bref, un Sommet qui s’annonce dur, dur…Clarisse Sérignat nous en dit plus en direct de Bruxelles.

Nous nous rendrons ensuite en France, qui a élu dimanche dernier son l’Assemblée nationale. Ou tout au moins une partie, puisqu’il reste un second tour. Participation décevante pour un score sans surprise. Le parti UMP – celui de Nicolas Sarkozy, obtiendra sans doute entre 383 et 470 des 577 sièges du Parlement au second tour. Quel est le sentiment de la presse européenne ? Ce sera dans notre kiosque à journaux, présenté par Naïma Guira.

Enfin, notre interview de la semaine, avec le député européen Vert Gérard Onesta. La France pense « hexagonal » accuse le député européen. A quelques jours du second tour des législatives françaises, il s’insurge de la manière dont les euro-députés français pratiquent la politique européenne. Comme un mandat de seconde classe en quelque sorte. Une conception qui diffère grandement celle de la classe politique allemande et a des conséquences sur la présence française dans les instances européennes. Après l’euro-député Pierre Moscovici que vous avez pu entendre la semaine derniére sur Carrefour Europe, voici le point de vue de Gérard Onesta au micro de Jean-Michel Bos.

  • Date 14.06.2007
  • Auteur Elisabeth Cadot
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2na
  • Date 14.06.2007
  • Auteur Elisabeth Cadot
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2na