1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Jouer à qui perd gagne...

La presse allemande d'aujourd'hui se consacre surtout au général américain McChrystal, commandant l'ISAF en Afghanistan et convoqué à la Maison Blanche pour une interview irrespectueuse envers Barack Obama.

default

Avec 20 milliards d'euros de rentrées fiscales supplémentaires, l'Allemagne ne doit plus s'endetter aussi lourdement que prévu.

La relance arrive en Allemagne, titre die Welt. Pour autant, il serait fatal de dépenser maintenant tout cet argent que nous n'avons pas encore. Si la coalition de Berlin veut montrer aux marchés et à la population qu'elle honore ses promesses, elle doit d'abord assainir les finances publiques. Elle pourra alors donner à ses citoyens ce qu'elle leur a promis avant les élections : une réforme fiscale qui mérite vraiment son nom avec des taux d'imposition bas.

WM Fußball Ghana Fans in Accra

Le Ghana est le dernier obstacle à franchir avant les huitièmes de finale. Le onze allemand saura-t-il le franchir ?

Si la Tageszeitung, de Berlin, se réjouit aussi de cette nouvelle, elle fait sa Une sur le match de Coupe du Monde qui oppose ce soir l'Allemagne au Ghana, faisant ainsi curieusement l'impasse totale sur la convocation à la Maison-Blanche du général américain quatre étoiles McChrystal, chef de l'ISAF, pour propos irrespectueux à l'égard de Barack Obama.

USA Afghanistan Dänemark Treffen Barack Obama und General Stanley McChrystal Flughafen Kopenhagen

À l'époque, l'entente cordiale régnait...

Un benêt peut-il rester à la tête des troupes de l'OTAN en Afghanistan, s'interroge la Frankfurter Rundschau. L'audacieux inventeur de la stratégie d'éradication des talibans a apparemment perdu tout sens des réalités. Parce que d'abord, on ne pense pas tout haut du mal de son chef. Ensuite, même si on le fait, on ne le fait surtout pas en présence de tiers et encore moins devant un micro.

US-General Stanley McChrystal

Le général Stanley McChrystal avait pour mission la mise en place de la sécurité et de la stabilité en Afghanistan...

D'autant que Stanley McChystal n'est pas n'importe qui, relève la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Ce général quatre étoiles de l'armée américaine est l'incarnation de la « nouvelle stratégie » annoncée par Barack Obama à l'automne dernier, une stratégie qui devait enfin apporter une amélioration dans ce conflit qui dure depuis déjà neuf ans. Mais jusqu'à présent, le bilan de ce leader militaire ascétique et exigeant est maigre. Si cette convocation ne signifie pas obligatoirement son renvoi, l'histoire a toutefois montré qu'il est possible de trouver un remplaçant même aux plus irremplaçables.

Die Aermelembleme eines deutschen ISAF Soldaten

Les troupes allemandes en Afghanistan appréciaient beaucoup le général McChrystal.

Son destin est scellé, affirme la Süddeutsche Zeitung. S'il reste à son poste, le président américain doit répondre à la question de savoir jusqu'où il est permis de l'insulter. Et puis, les troupes internationales placées sous le commandement de McChrystal ne peuvent pas accepter un commandant isolé politiquement. La seule solution est donc son départ. Pour l'Afghanistan et la communauté internationale engagée dans ce conflit, c'est une mauvaise nouvelle de plus. Les soldats ont plus que jamais besoin de stabilité et de fiabilité en termes de commandement et de stratégie. Le général McChrystal ne peut plus le leur offrir, conclut le quotidien de Munich.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !