Joachim Gauck : espoirs et devoirs | Vu d′Allemagne | DW | 19.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Joachim Gauck : espoirs et devoirs

A la Une de tous les quotidiens : une photo du nouveau président de la RFA, Joachim Gauck, un bouquet de fleurs à la main. Le 11ème président a été élu à une large majorité dimanche par l’Assemblée fédérale à Berlin.

Quel beau dimanche, titre Die Welt. Pour la première fois de la courte histoire de la République fédérale d'Allemagne, le nouveau président n'appartient à aucun parti politique. Ces derniers ont laissé leurs querelles de côté, pour s'unir derrière un candidat du consensus. Le journal poursuit que cette élection n'est pas pour autant un vote anti-parti. Au contraire : Joachim Gauck va continuer à se battre pour une démocratie représentative des citoyens allemands. Die Welt espère que le nouveau président va continuer à porter sa bonne parole de pasteur en faveur de la liberté, en Allemagne et dans le monde.

Die tageszeitung se veut plus nuancée. Certes Joachim Gauck a déjà montré qu'il peut très bien endosser le costume de président. Par exemple lorsqu'il a rencontré spontanément les victimes des crimes néonazis le mois dernier. Mais le quotidien note que le nouveau chef d'Etat va devoir apprendre à arrêter de s'écouter ! Il place des « moi, je » à chacune de ses phrases. Et puis, die taz est certaine que la gauche allemande va vite déchanter, car Gauck est un conservateur. Il ne faut pas attendre de lui des critiques sévères du monde de la finance.

Deutschland Bundespräsident Gauck nimmt Amtsgeschäfte auf Schloss Bellevue

L'arrivée officielle au Palais Bellevue, lundi 19 mars

La Süddeutsche Zeitung consacre son dessin du jour à l'élection de Joachim Gauck. On y voit le président en costume queue de pie qui débarque dans son nouveau bureau, complètement anéanti. Les murs s'écroulent, des papiers et des lampes sont à terre. Joachim Gauck brandit une échelle, des pinceaux et même des micros – probablement en référence aux relations avec la presse allemande qu'il va falloir reconstruire, après le scandale médiatico-financier de son prédécesseur Christian Wulff.

Redonner une dignité à la fonction présidentielle : tel est la première tâche qui attend Joachim Gauck, pense aussi la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il va falloir restaurer le palais Bellevue, fournir de la glue pour faire tenir la société et apporter un nouveau souffle pour faire renaître les débats en Allemagne. Le nouveau pasteur de la Nation a du pain sur la planche, conclut la F.A.Z..

Auteur : Cécile Leclerc
Edition : Konstanze von Kotze

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !