1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Joachim Gauck dénonce les abus en Chine

Le président allemand a tenu un discours sur le respect des droits de l’homme, devant des étudiants de Shanghai. Une démarche audacieuse, alors que des avocats et militants sont toujours emprisonnés en Chine.

Le président Joachim Gauck aux côtés du chef d'État Xi Jinping

Le président Joachim Gauck aux côtés du chef d'État Xi Jinping

Peu de personnalités politiques s’y seraient risquées. Et pourtant, le président allemand Joachim Gauck a condamné le régime dictatorial communiste, lors de sa visite à l’Université de Tongji, à Shangai. Alors que la Chine est dirigée depuis 1949 par le Parti communiste, le président a évoqué sa propre expérience en ex-Allemagne de l’Est. Il a lui même lutté pour la démocratie dans les années 80. "La plupart des gens ne se sentaient ni heureux ni libérés", a-t-il déclaré, avant de poursuivre : "les biens matériels et le statut social ne peuvent éternellement se substituer aux libertés individuelles".

Il aura fallu le national-socialisme et la dictature communiste d’après-guerre à l’Est, pour que l’Allemagne s’ouvre au principe de libertés citoyennes. En évoquant ainsi le passé de l’Allemagne, Joachim Gauck a pointé du doigt les manquements de la Chine en matière des droits de l’homme.

Joachim Gauck pendant son discours à l’Université de Tongji, à Shangai

Joachim Gauck pendant son discours à l’Université de Tongji, à Shangai

Une situation inquiétante

Il a rappelé la famine et la désolation causées par le régime de Mao Zedong, dans les années 1950. Depuis juillet 2015, environ 250 avocats et militants ont été arrêtés, et les autorités ont renforcé leur contrôle sur les universitaires et les médias.

Gauck s’est dit préoccupé par cette situation. Selon lui, le pouvoir ne devrait pas se situer au dessus du droit.

"Une université doit être un lieu de recherche sans entrave et de débats ouverts et francs", a-t-il ajouté, devant une centaine d’étudiants et de professeurs.

À côté de l’actuel chef d’État Xi Jinping et du Premier ministre Li Keqiang, Joachim Gauck a rencontré plusieurs personnalités politiques et représentants de la société civile. Il a également tenu à se rendre au musée juif de Shanghai, pour commémorer les quelque 20 000 Juifs d’Allemagne et d’Europe ayant fui le régime nazi pour la Chine.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !