Jean Ping refuse de dialoguer avec Ali Bongo Ondimba | Afrique | DW | 26.09.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Jean Ping refuse de dialoguer avec Ali Bongo Ondimba

Le tout nouveau président réélu, Ali Bongo Ondimba invite ses opposants, en l'occurrence Jean Ping à venir « travailler » avec lui. Pour de nombreux analystes, l’opposition sera obligée d'accepter cette main tendue.

Écouter l'audio 03:17
Now live
03:17 min

"Ali Bongo Ondimba n’a aucune légitimité pour prendre une initiative politique" (Jean Gaspard Ntoutoume Ayi)

Pour l'heure, Jean Ping exclut tout compromis avec Ali Bongo Ondimba. Pendant ce temps,  cette réélection pour un nouveau septennat  a été timidement accueillie par la communauté africaine et internationale. La France et l'Union européenne notamment continuent de critiquer le verdict rendu par la Cour constitutionnelle.

Par ailleurs, au chapitre des réactions internationales, seul le président sénégalais, Macky Sall a officiellement félicité son homologue gabonais. L'Union africaine, et le Maroc s'étant contentés de « prendre acte » du verdict de la Cour constitutionnelle. Quant à l'ONU, elle dit  « prendre note » de  cette réélection d'Ali Bongo Ondimba.

Cliquez sur l'audio pour en savoir plus.

Audios et vidéos sur le sujet