Israël réforme le service militaire obligatoire | International | DW | 10.07.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Israël réforme le service militaire obligatoire

"Nous ne voulons pas être les derniers idiots !" – Dimanche dernier encore, à Tel Aviv plus de 20.000 Israéliens ont scandé ce slogan lors d'une manifestation pour l'égalité devant le service militaire.

default

Une soldate israélienne

Service qui, dans l'État hébreu dure trois ans pour les hommes et deux ans pour les femmes de plus de 18 ans. Jusqu'ici, certains Israéliens - les Juifs ultra orthodoxes et les Arabes israéliens - étaient dispensés de revêtir l'uniforme et d'apprendre le maniement des armes. Après de longues tergiversations, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a finalement validé un projet visant à mettre fin à cette exception.

Israel Ministerpräsident Benjamin Netanjahu

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou

Benyamin Netanyahou s'est finalement plié aux exigences des manifestants et surtout à celle de son partenaire de coalition, le parti Kadima, qui plaidait depuis longtemps pour une réforme du service militaire. Le vice-Premier ministre Shaul Mofaz, chef de Kadima, avait menacé de sortir de la coalition gouvernementale si l'égalité de tous les Israéliens face au service militaire n'était pas réalisée. Jusqu'ici, Netanyahou avait du ménager les deux petits partis ultra orthodoxes qui soutenaient sa fragile coalition et qui étaient strictement opposés à une réforme. Le statut particulier permettant aux ultra orthodoxes de se soustraire au service national remonte au premier chef de gouvernement de l'Etat hébreu.

Ultraorthodoxe Juden in Jerusalem

Juifs ultra- orthodoxes en prières devant le Mur des Lamentations à Jérusalem

David Ben-Gourion avait à l'époque exempté 400 séminaristes ultra orthodoxes. Mais aujourd'hui ce sont quelque 70.000 Israéliens qui ne sont pas appelés sous les drapeaux.

Récemment, la Cour suprême israélienne avait donné jusqu'au 31 juillet au gouvernement pour engager une réforme. Jerzy Montag, député des Verts au parlement allemand et président du groupe parlementaire germano-israélien:

)

Un Juif ultra orthodoxe devant une batterie de défense anti aérienne à Ashkelon, dans le sud d'Israel Israel

" Avec ce verdict de la Cour Suprême, qui a jugé que le règlement actuel est contraire à la constitution,Netanyahou a été finalement forcé de prendre une décision. "

Les Arabes, qui représentent 20% de la population israélienne, ne sont généralement pas admis dans les rangs de l'armée, trop grande est la crainte qu'en cas de conflit avec des pays arabes ils ne servent de « 5ème colonne ». Mais à l'avenir, ils devront effectuer un service civil obligatoire. Jerzy Montag:

Jerzy Montag Bundestagsabgeordnete

Jerzy Montag

"Je suis très content que la décision repose sur une base très démocratique, à savoir que tous les citoyens et toutes les citoyennes en Israël ont les mêmes droits et les mêmes devoirs ! »

Mais un autre problème pourrait continuer d'alimenter les discussions autour du service militaire: le fait que de moins en moins d'Israéliens sont prêts à servir leur pays. Pour échapper à l'uniforme de plus en plus de jeunes se font même déclarer inaptes au service militaire pour raisons psychiques. Aussi, Benyamin Netanyahou compte mettre en place des "mesures incitatives positives pour ceux qui servent l'armée et négatives pour les réfractaires".

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !