1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Israël et le Hamas ne veulent rien entendre

Au quatrième jour des affrontements entre Israël et le Hamas, des roquettes tirées à partir du sud du Liban ont touché vendredi le nord de l'Etat hébreu. La réplique n'a pas tardé.

L'offensive israélienne à Gaza a fait plus de 100 morts palestiniens en quatre jours et les tirs de roquettes se poursuivent

L'offensive israélienne à Gaza a fait plus de 100 morts palestiniens en quatre jours et les tirs de roquettes se poursuivent

Même si des sources militaires libanaise et israélienne ont indiqué que les roquettes venant du Liban n'ont pas fait de victimes, l'artillerie israélienne a répliqué en tirant vers des positions jugées suspectes dans le sud du pays. L'armée entend par ailleurs mener une enquête pour faire la lumière sur l'origine des tirs. Mais côté libanais, on en attribue déjà la responsabilité à un groupe inconnu. L'armée libanaise assure dans un communiqué avoir pris des mesures pour éviter le tir d'autres projectiles.

Tel-Aviv, cible du Hamas

Depuis la bande de Gaza, au moins trois roquettes ont également été tirées, mais en direction de Tel-Aviv cette fois. Ces tirs de roquettes ont été revendiqués par le mouvement islamiste palestinien Hamas. Elles ont été interceptées selon l'armée israélienne par le système de défense anti-missiles « Iron Dome » au-dessus de Tel-Aviv. La cible du mouvement semblait être l'aéroport de Ben Gourion, en périphérie de la ville. Plus tôt dans la journée, la branche armée du Hamas avait en effet annoncé son intention de s'attaquer à l'aéroport. Le mouvement a même appelé les compagnies aériennes à ne plus désservir cette escale en Israël.

Selon le Haut Commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies les bombardements d'habitations à Gaza pourraient violer les lois de la guerre

Selon le Haut Commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies les bombardements d'habitations à Gaza pourraient violer les lois de la guerre

Encore des victimes à Gaza

Côté palestinien, le nombre de victimes des échanges de tirs entre Israël et le Hamas a été revu à la hausse. Avec deux Palestiniens tués ce vendredi dans la bande de Gaza, suite à une frappe aérienne israélienne, le bilan est désormais de 100 morts, selon les services médicaux sur place. Plus tôt dans la journée, au moins cinq personnes avaient été tuées lors d'un raid sur Rafah, dans le sud de Gaza.

Pour mettre fin à cette flambée de violence, des initiatives sont prises sur le plan diplomatique. Il y a notamment, la proposition de médiation de Washington et celle de l'Egypte. Mais pour le moment le Caire dit se heurter à « l'entêtement » des protagonistes.

Écouter l'audio 01:56

Interview avec la porte-parole du CICR à Gaza, Nadia Dbsy

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !