Israël condamné à l′ONU | International | DW | 01.06.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Israël condamné à l'ONU

Les réactions continuent à pleuvoir dans le monde entier suite à l’assaut mené par l’armée israélienne contre une flottille internationale qui transportait de l’aide humanitaire vers la bande de Gaza.

default

Au bout de dix heures de réunion, les membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies ont fermement condamné les agissements de l’armée israélienne, qui s'est attaquée à un bateau de la Flottille de la Paix, un convoi international qui voulait livrer de l'aide humanitaire aux Palestiniens de la bande de Gaza. Le « Mavi Marmara », qui battait pavillon turc, a été pris d’assaut par les soldats de Tsahal, et les affrontements avec les membres de l’équipage ont provoqué la mort de neuf militants pro-palestiniens.

UN Sicherheitsrat Israel Gaza Flash-Galerie

Le Conseil de sécurité s'est réuni d'urgence ce lundi

Selon la plupart des membres du Conseil de Sécurité de l’ONU, on en est arrivé là à cause du blocus qu’impose Israël à la bande de Gaza. Un blocus qui doit être levé immédiatement, selon Oscar Fernandez Tarranco, secrétaire des Nations-Unies aux Affaires politiques :

« Si Israël avait obéi aux exigences maintes fois répétées, à savoir la levée d’un ‘blocus contreproductif et inacceptable sur la bande de gaza, alors on aurait pu éviter cette effusion de sang. »

Le Conseil de sécurité de l’ONU a exigé par ailleurs l’ouverture immédiate d’une enquête transparente sur l’assaut des forces israéliennes.De leur côté, les Israéliens invoquent la légitime défense, mais l'argument semble exagéré au vu des photos diffusées par l'armée israélienne. Le gouvernement israélien a rendu publique aujourd’hui une vidéo où l’on voit les soldats de Tsahal donner l’assaut sur le bateau, puis très vite assaillis par des militants pro- palestiniens armés de barres de fer. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu annonce qu’il regrette l’incident, mais soutient avec fermeté que les hommes de Tsahal étaient en droit de se défendre :

« Ces activistes ont intentionnellement attaqué les soldats qui ont débarqué sur le bateau. Ils ont été assaillis et frappés à cous de barre de fer. Certains ont été attaqués à coups de couteaux, et il y a même eu des tirs. Nos soldats devaient se défendre, au risque de mourir. Une dizaine de personnes ont trouvé la mort au cours de cet incident, ce que nous regrettons. »

Israels Ministerpräsident Benjamin Netanjahu Januar 2010

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

Les prochains jours permettront d’y voir un peu plus clair sur cette opération commando de l’armée israélienne ; on en saura peut-être également plus sur la nature de cette flottille, surnommée « le convoi de la paix ».

En attendant, les réactions continuent de pleuvoir à travers le monde. La Chine se dit choquée par le raid, et demande à l’ONU de prendre les mesures nécessaires quant à cette attaque. Le Premier Ministre turc Recep Tayyip Erdogan demande la levée immédiate du « blocus inhumain » sur Gaza. Par ailleurs, des manifestations ont eu lieu en Indonésie et en Malaisie, devant les ambassades des Etats-Unis, allié traditionnel d’Israël.

Enfin le président égyptien Hosni Moubarak a décidé la réouverture du terminal de Rafah, seul point de passage non contrôlé par Israël, afin de permettre l'acheminement de l'aide humanitaire et le passage des malades.

Auteur: Ali Farhat
Edition: Anne Le Touzé

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !