1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Israël à la veille d'un changement?

Quelque 5,88 millions d'électeurs israéliens sont appelés à choisir 120 députés qui composeront la 20ème Knesset, le Parlement israélien. Les résultats officiels définitifs sont attendus d'ici à jeudi après-midi.

Israel Wahlen 2015 Netanjahu Rede in Har Homa

Le Premier ministre israélien sortant Benjamin Netanyahu a promis lundi de continuer à construire des logements pour colons à Jérusalem-Est occupée

L'issue du scrutin est plus qu'incertaine pour le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, estiment la plupart des commentateurs.

"Après six années, l'opposition pourrait chasser Benjamin Netanyahou du pouvoir ", estime le quotidien Der Tagespiegel. "Si l'on en croit les derniers sondages, l'Alliance de centre gauche entre le chef du Parti travailliste, Isaac Herzog, et l'ancienne ministre de la Justice et des Affaires étrangères, Tsipi Livni, a le vent en poupe. La coalition nationaliste- religieuse pourrait bientôt appartenir au passé."

Israel Wahlkampf

Un passant devant des affiches électorales montrant des candidats arabes israéliens à Kfar Menda, à 16 kilomètres de Nazareth


"Pour la première fois dans l'histoire de l'Etat hébreu, ce n'est pas la sécurité qui était le thème central de la campagne, même si Netanyahou s'est présenté comme le protecteur de la nation. Mais ce sont d'autres thèmes qui préoccupent les électeurs, souligne le journal. Le coût de la vie et les charges fiscales élevées. L'enlisement des négociations de paix avec les Palestiniens préoccupent aussi de nombreux Israéliens. L'isolement politique grandissant d'Israël est aussi ressenti comme une menace. En revanche, le programme nucléaire de l'Iran - dont Netanyahou ne cesse de souligner le danger – ne joue pas un grand rôle.

Israel Wahlen 2015 Likud-Wahlplakate in Tel Aviv

Affiches du Likoud à Tel Aviv

Selon l'éditorialiste, il n'est donc pas étonnant qu'au cours de la campagne, l'opposition se soit concentrée surtout sur les thèmes économiques et les injustices sociales. Des thèmes laissés de côté par le chef de gouvernement sortant."

Autre thème: la Chine avec la clôture de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire hier à Pékin.

"Alors que la croissance ralentit en Chine, le troisième exportateur mondial d'armes augmente ses dépenses dans le domaine de l'armement, relève le quotidien Märkische Oderzeitung. "L'objectif de Pékin est de conforter sa suprématie dans la région du Pacifique. Il faut espérer que le gouvernement chinois ne va pas privilégier le militarisme pour détourner l'attention des problèmes internes, de la faible croissance et du mécontentement grandissant de la population."

China Flugzeugträger Liaoning

La Chine montre sa présence dans la zone Asie-Pacifique (Ici, le porte-avions Liaoning)

"Il y a des grincements dans l'appareil du parti communiste, écrit la FAZ, la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Les années grasses de la croissance effrénée font partie du passé. Les occasions de s'enrichir en encaissant de gigantesques pots-de vin se font plus rares. La lutte contre la corruption menée par le président Xi Jinping effraie et inquiète les fonctionnaires dans l'administration, dans les provinces et dans les entreprises.

China Volkskongress in Peking

Le Président Xi Jinping (à g.) et le Premier ministre Li Keqiang ont annoncé un ralentissement de la croissance

Xi Jinping gouverne une Chine en partie prospère, ouverte au monde et dont les citoyens peuvent voyager. Mais Xi Jinping combat ce pluralisme qu'il considère comme une menace pour la domination du parti. Internet est strictement censuré, les médias d'Etat sont sous pression, aucune opinion divergente n'est tolérée et l'appareil de sécurité est plus puissant que jamais !", conclut la FAZ.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !