1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Iran: menace réelle ou simple bluff ?

La presse allemande s’interroge ce matin sur les déclarations du président iranien, lundi, à l’usine d’enrichissement d’uranium de Natanz. Mahmoud Ahmadinejad a annoncé que son pays était passé à la phase industrielle de production du combustible nucléaire, et qu’il disposerait bientôt de 50.000 centrifugeuses.

Le discours d'Ahmadinejad, à Natanz, à l'occasion de la journée nationale du nucléaire.

Le discours d'Ahmadinejad, à Natanz, à l'occasion de la "journée nationale du nucléaire".

Pour la tageszeitung, cela ne fait aucun doute : une fois encore, Mahmoud Ahmadinejad fait des annonces fracassantes basées sur du vent. Dans le but de rallier à lui les foules qui l’abandonnent massivement. En effet, écrit le journal, de plus en plus de voix critiques s’élèvent et le mécontentement de la population iranienne augmente. Les conflits de politique étrangère sont donc toujours bons à prendre, et plus ils sont exacerbés, plus ils servent la cause présidentielle.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung estime qu’il faut prendre la menace au sérieux. La vitesse à laquelle les Iraniens travaillent à la maîtrise de la technologie nucléaire devrait donner à réfléchir aux responsables politiques occidentaux qui pensent que l’armement atomique de la République islamique n’est qu’un scénario lointain. Le programme nucléaire iranien, estime le journal, est le problème le plus urgent de la politique mondiale.

Même avis chez Die Welt, pour qui la communauté internationale va devoir se préparer à faire face à un Iran qui dispose de la technologie atomique. Il est temps de réfléchir à de nouvelles stratégies, pour mettre en place des systèmes de contrôle fiables de la puissance nucléaire iranienne. Et surtout, prévient le quotidien, il est temps de parler de partenariat transparent en matière de sécurité. L’Iran compte en effet des cercles pragmatiques et influents qui craignent une isolation du pays. C’est sur eux qu’il faut miser pour espérer dompter cette nouvelle puissance nucléaire.

Selon la Süddeutsche Zeitung enfin, il faudrait à tout prix que l’occident adopte une politique intelligente pour éviter que l’Iran quitte le traité de non-prolifération, comme l’a menacé le président. Car l’isolement du pays par des sanctions et une mise en quarantaine conduirait sans doute le régime à prendre la voie de la Corée du Nord, c’est-à-dire à forcer la construction d’armes nucléaires et l’utiliser comme gage pour des négociations ou des jeux de pouvoir géostratégiques. Pour le journal, c’est seulement en intégrant davantage l’Iran dans un réseau de coopération et de contrôle, et non en cherchant la confrontation, que l’on pourra obtenir le plus de sécurité dans le domaine atomique, telle que la diplomatie occidentale l’ambitionne soi-disant pour la région.

  • Date 11.04.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2gz
  • Date 11.04.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2gz
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !