1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Investiture de George W. Bush

Il est en première page de tous les grands journaux allemands aujourd’hui : George W. Bush. Lors d’une cérémonie pompeuse et hautement surveillée hier soir, il a été investi président des Etats-Unis pour un second mandat. Un second mandat qui commence par la promesse que le pays défendra la liberté dans le monde pour se protéger du terrorisme. Une fois de plus, les éditorialistes ne mâchent pas leurs mots envers l’homme le plus puissant de la planète.

George W. Bush prête serment

George W. Bush prête serment

L’investiture est au président américain ce que l’onction et le couronnement étaient autrefois aux rois, écrit le journal die Welt. On n’avait jamais vu autant de triomphe, mais jamais non plus un tel besoin de sécurité. Avec son succès électoral, George W. Bush se voit conforté dans ses décisions d’avoir déclaré la guerre au terrorisme et d’être intervenu militairement en Irak. Mais en même temps, estime die Welt, la présence de milliers d’agents de sécurité lors de la cérémonie montre bien que cette guerre invisible contre le terrorisme est encore loin d’être gagnée.

Pour la Frankfurter Rundschau, on ne peut pas se fier aux discours de George W. Bush pour savoir quelle tournure prendront les événements. Il avait appelé à un guerre contre le terrorisme. Résultat : il a massivement réduit les droits civils aux Etats-Unis et ruiné la bonne entente avec de nombreux alliés. Il avait promis à l’Irak la paix et la démocratie, mais il n’a fait que transformer la dictature de Saddam Hussein en un repère anarchique de terroristes, et cela au prix de milliers de vies, y compris américaines. Idéalisme, liberté et réforme du système social : l’homme le plus puissant du monde a trouvé de belles paroles pour le début de son second mandat, poursuit le journal. Mais cette fois-ci encore, on attendra de voir les actes avant de juger.

« C’est notre mission divine de nous porter garants de la liberté. » La Tageszeitung cite une déclaration de George W.Bush mercredi soir lors d’un « concert pour la liberté ». Hier, poursuit le journal, il a annoncé que les Etats-Unis devaient défendre la liberté partout dans le monde, s’ils voulaient conserver la leur. Ce qui a au moins le mérite d’être honnête : le président ne justifie pas sa politique par les intérêts d’autres pays, mais par ceux du peuple américain. Toutefois pour la taz, c’est loin d’être rassurant, surtout si l’on rapproche cette rhétorique ambiguë du doute qui plane sur une éventuelle intervention militaire en Iran et les « avant-postes de la tyrannie » récemment évoqués par Condoleeza Rice. Le message de cette investiture est clair : tout à fait dans la continuité de son premier mandat, George W. Bush va faire ce que bon lui semble et il ne laissera personne se mettre en travers de son chemin.

  • Date 21.01.2005
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9f9
  • Date 21.01.2005
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9f9
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !