1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

International: La crise des otages en Ossétie... Allemagne: les chiffres du chômage ...

Dans ses pages internationales, la presse allemande revient ce vendredi sur le drame des otages en Russie du Sud... Dans ses pages nationales, sur les derniers chiffres du chômage publiés hier jeudi par l'Office fédéral du travail...

A Beslan, 26 otages , dont ce bébé ,ont été relâchés

A Beslan, 26 otages , dont ce bébé ,ont été relâchés

Le nombre des demandeurs d'emploi a baissé en août, mais bien plus faiblement qu’espéré. Selon les chiffres officiels, le taux de chômage est resté inchangé à 10,6% de la population active, soit environ quelques 4, 4 millions de sans-emploi...

"Les espoirs de Wolfgang Clement, (le ministre de l’Economie), de voir le nombre de chômeurs réduit de moitié en l’espace de quelques mois, se révèlent être une illusion " commente le quotidien économique, HANDELSBLATT de Düsseldorf, "car le beau rêve du ministre se heurte aux dures réalités. La relance de la conjoncture dûe aux fortes exportations allemandes , n’a jusqu’ici aucune retombée sensible sur le marché de l’emploi en Allemagne et sur la consommation intérieure"...

" Pourquoi le ministre pense- t - il donc que la consommation intérieure puisse progresser, cela reste un mystère ! ironise le quotidien STRAUBINGER TAGBLATT/LANDSHUTER ZEITUNG. Il dit lui-même que, pour celà les consommateurs devraient changer d’attitude. Mais Clement ne peut pas leur donner l'ordre de le faire!.. La population s’inquiète de plus en plus face à un avenir qui lui semble incertain - et ce n’est pas le débat permanent sur les réformes qui arrange les choses ! - . Il est clair qu’au cours des prochains mois , les consommateurs se montreront encore plus économes ..."

« Depuis le début de l’année, les chômeurs qui participent à des stages de formation professionnelle n’apparaissent plus dans les statistiques. Ce qui donne l’impression que les choses bougent sur le marché du travail , rappelle le journal BADISCHE NEUESTE NACHRICHTEN. Mais en vérité, il ne se passe absolument rien. En fait, si l’on tient compte de ce truquage statistique, affirme l ’ éditorialiste, le nombre des chômeurs a encore augmenté en Août et non baissé , contrairement à ce qu’a annoncé l’Office Fédéral de l’Emploi ..."

- Sous le titre : » Tout emploi est mieux que pas d’emploi du tout » la SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, plus optimiste, estime, elle, que la réforme annoncée porte déjà quelques fruits. Un indice, nombre d’ agences d’emplois intérimaires, d’hôtels et de restaurants, d’exploitants agricoles et de chaînes de supermarchés annonce que soudain les gens posent leur candidature pour des emplois peu qualifiés et peu payés. Parce que jusqu’ici les allocations chômage rapportaient à des centaines de milliers de gens davantage qu’un tel emploi, ils ne se donnaient pas la peine de chercher du travail. Non pas par paresse, souligne l’éditorialiste, mais par simple calcul économique. Et c’est celà que la réforme « Hartz » veut changer : « Tout emploi est mieux que pas d’emploi du tout »... Le message semble avoir été entendu, et c’est pourquoi la réforme porte déjà des fruits avant même qu’elle ne soit entrée en application...( le 1er janvier prochain) ....

La dramatique prise d’otages dans le sud de la Russie préoccupe encore ce vendredi matin les journaux qui pour la plupart montre la photo d’ un tout jeune bébé dans les bras d’un soldat, l’un des 26 otages que les ravisseurs ont finalement laissé partir à l’issue d’ardues négociations...Une photo qui est un petit signe d’espoir alors que le quotidien TAGESZEITUNG de Berlin rappelle que, depuis l’arrivée de Vladimir Poutine au Kremlin en 2000, les violences terroristes ont fortement augmenté dans le pays, estimant que la ligne dure suivie par le chef du Kremlin, n’y est pas tout à fait étrangère. Le journal estime qu’à ce jour « sur bien des points, Vladimir Poutine est un prisonnier. Prisonnier du Caucase, d’une histoire implacable de violence, et d’une vision étroite du monde qu’il partage avec les hommes politiques dans son entourage. Poutine a réuni autour de lui essentiellement des représentants des services d’ordre et de renseignement pour lesquels accepter un compromis est synonyme de faiblesse ! ...»

Dans son commentaire sur cette dramatique affaire , l’éditorialiste du quotidien DIE WELT estime , lui, que « la folie barbare de cette action ne laisse plus de place à la moindre légitimation que le monde aurait été éventuellement prêt à accorder aux revendications nationales tchétchènes. Le scrutin présidentiel de dimanche dernier (en Tchétchénie) a peut-être- été une farce, mais cette tragédie le rend caduc ! Qui voudrait confier la responsabilité de gouverner un pays à de telles gens ? » s'interroge notre confrère...

Ph.Pognan

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !