1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Important soutien financier international pour l'Afghanistan

Lors de la conférence internationale sur l'Afghanistan, les plus de 70 pays participants se sont engagés à donner en tout plus de 13 milliards d'euros pour financer le pays au cours des quatre prochaines années.

Réunis à l'initiative de l'Union européenne pour tenter de réunir des fonds pour l'Afghanistan, les plus de 70 pays participants se sont engagés à donner en tout plus de 13 milliards d'euros pour financer le pays au cours des quatre prochaines années.

"De nombreux pays donateurs paient, bien qu’ils sachent que cela ne sert pas à grand chose, car ils sont confrontés à un dilemme, estime die tageszeitung, la taz: si l’on refuse de soutenir Kaboul en raison de la corruption et de la mauvaise gestion qui y règnent, le régime en place installé et financé avec l’aide occidentale va s’effondrer. Les conséquences seraient la prise du pouvoir par les talibans et encore un plus gros flux de réfugiés. C’est pourquoi de nombreux gouvernements se sentent obligés de fournir de grosses sommes d’argent, en espérant seulement éviter le pire. Pourtant, selon la taz, il ne fait pas de doute qu’une partie de l’aide financière transférée depuis 2002 a été contre -productive.

Belgien Brüssel - Afghanen protestieren gegen Korruption und Diskriminierung (DW/M. Arif Farahmand )

En marge de la conference à Bruxelles, des Afghans protestent contre la corruption et la discrimination dans leur pays

Personne quasiment ne s’est occupé de ce qu’il est advenu de ces fonds. Mais parce que l’aide pour le gouvernement afghan doit maintenant également servir à réduire la pression migratoire sur l’Europe, les responsables occidentaux ne voient pas d’autre alternative que de transférer de nouveaux milliards à Kaboul. C‘est le comble de l’impuissance occidentale! ", conclut le quotidien de Berlin.

Kaboul doit encore relever de nombreux défis

En contrepartie des fonds accordés, l'Afghanistan est  exhorté à mettre en œuvre un certain nombre de réformes politiques, économiques et sociales.

Afghanistan | Kampf um Kunduz (picture-alliance/AP Photo/N. Rahim)

Un soldat de l'armée afghane (à g.) invective les Taliban après avoir tiré une roquette en leur direction.

"La politique occidentale en Afghanistan est un échec, si l’on en croit de nombreux éditorialistes comme, par exemple, celui de la Frankfurter Allgemeine Zeitung: "Si ces importants moyens financiers, dont la moitié a été investie dans la sécurité, empêchent qu’une guerre ouverte n’éclate, une réconciliation politique des belligérants n’a toujours pas eu lieu et force est de constater qu’il n’existe toujours aucune base pour une économie saine et qui fonctionne. La corruption, l‘absence d’esprit civique, le trafic lucratif de drogues et les financiers étrangers qui soutiennent les talibans font qu’une reconstruction de l’Afghanistan reste illusoire", regrette le quotidien de Francfort.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !