1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Immigration clandestine : le voyage s'arrête à Rosenheim

Au moins 366 migrants sont morts le 3 octobre 2013 au large de Lampedusa. Un an plus tard, des centaines de migrants sont encore secourus quotidiennement en Méditerranée. Les contrôles aux frontières ont été renforcés.

Écouter l'audio 10:09

"Chaque jour, une trentaine de personnes tentent de passer illégalement la frontière"

Le naufrage du 3 octobre 2013 avait poussé Rome à mettre en place le dispositif "Mare Nostrum", qui a permis de secourir au total 144.000 migrants en un an, selon les derniers chiffres de la marine italienne, soit une moyenne de près de 400 par jour. Mais l'opération coûte cher, elle sera remplacée à partir de novembre par un dispositif nettement allégé : "Triton" géré par Frontex, l'Agence européenne pour la gestion des frontières.

Parallèlement aux opérations de secours, l'Union européenne a également développé les contrôles à ses frontières externes et internes. Pour la plupart des migrants clandestins, l'Italie n'est qu'une étape. Chaque jour, des réfugiés africains, syriens ou afghans tentent de gagner l'Allemagne ou d'autres pays de l'Union européenne. Pour certains, le voyage s'arrête à Rosenheim, une ville située à la frontière entre l'Allemagne et l'Autriche. Un reportage de Lidet Abebe présenté par Bob Barry.

Audios et vidéos sur le sujet