1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Il y a 100 ans, la guerre mondiale

Il y a 100 ans éclatait la Première guerre mondiale. Rappel de ce qui a mené à ce conflitqui a fait un nombre de victimes terrifiant et où, pour la première fois, des armes chimiques ont été utilisées.

Défilé de troupes allemandes dans l'Aisne (France)

Défilé de troupes allemandes dans l'Aisne (France)

Juillet 1914, dans l’empire allemand de Guillaume II, l'annonce de la mobilisation générale tombe comme un coup de tonnerre. C'est l'été, le pays va plutôt bien et la population est loin d'imaginer ce qui va suivre.

Albert Scharpff se souvient :
« A l'été 1914, avant que n'éclate la guerre, on n'était généralement pas mécontent. Le pays était relativement prospère et depuis 1871, depuis la dernière guerre entre la France et l'Allemagne, aucun gros conflit n’avait éclaté. C’était une longue période de paix et c'est ce qui explique qu'en gros on se satisfaisait de la situation. »

A la fin du XIXème et le début du XXème siècles, les grandes nations européennes ont colonisé de nombreux territoires un peu partout dans le monde. La course aux armements crée un équilibre fragile.Une étincelle suffit à exacerber les tensions : l’assassinat du prince héritier austro-hongrois, le 28 juin 1914, à Sarajevo.

L'engrenage des alliances

L'Autriche lance un ultimatum à la Serbie puis d’autres nations européennes font de même, entrainées par le système des alliances.

D’un côté, la Russie, la France et la Grande-Bretagne se sont regroupées sous le nom de la Triple Entente, de l’autre, il y a les puissances de l’Axe : l'Allemagne, l'Autriche et l'Italie (qui rejoindra toutefois la Triple Entente dès 1915).

Le 28 juillet, l’Autriche déclare la guerre à la Serbie. On connaît les récits des soldats qui partent la fleur au fusil pour une guerre qu'ils espèrent courte. Mais l'euphorie n'est pas partagée par tous, comme confirme ce témoin de l'époque, l'Alsacien Lucien Finance :

« A l'époque, beaucoup de gens se demandaient ce qu'ils pouvaient bien avoir à faire avec cette guerre. Est-ce que ça nous intéresse de savoir qui a tué qui à Sarajevo ? Je pense que c’était le point de vue de 90 % de la population. En quoi cette guerre nous concerne ? Pourquoi les gens se tirent dessus ? Faut-il vraiment se sacrifier ? Et si oui pour qui ? »

La Première Guerre Mondiale va alors durer quatre longues années et coûter la vie à 9 millions de personnes.

La rédaction vous recommande