1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

"Il faut désarmer Nkurunziza et sa milice"

Hier, le Président Pierre Nkurunziza s'est adressé à la population en Kirundi, la langue locale. Dans son message le président burundais a lancé un ultimatum de cinq jours à tout détenteur illégal d'armes à feu.

Écouter l'audio 01:11

"ce que Nkurunziza vient d'annoncer, c'est officialiser un génocide politico-éthnique" (Pancrace Cimpaye)

Le document intitulé un "dernier appel" appelle les détenteurs des armes de guerre à les déposer au plus tard le 7 novembre. Passé ce délai, les forces de l'ordre, sont appelées à recourir à tous les moyens à leur disposition afin de restaurer la paix. Une déclaration qui ne laisse pas les opposants sans réaction. Pancrace Cimpaye est le porte parole du Conseil national pour le respect de l'Accord d'Arusha et de l'Etat de droit (CNARED). Ecoutez-le en cliquant sur la photo.

Voici un extrait du discours de Pierre ‪#‎Nkurunziza‬: « Le Gouvernement travaille pour tous. Ils vous donne cinq jours , à compter de ce jour, jusqu'au 7 novembre, pour abandonner les actes de barbarie. Ceux qui ne répondront pas à cet appel, seront traités comme de vrais malfaiteurs, et seront sanctionnés en vertu de la loi anti-terroriste. Ils seront aussi considérés et combattus comme des ennemis de la nation. C'est un dernier appel que nous vous lançons, aba...ndonnez donc ces barbaries pour votre intérêt. Dans le cas contraire vous aurez à regretter plus tard. Aux forces de l'ordre, nous recommandons de faire recours aux techniques que vous avez apprises pour mener à bien votre mission. Désormais, vous avez autorisation d'utiliser tout le matériel qui vous aidera à dénicher les caches d'armes jusqu'à ce que la paix revienne. »

La rédaction vous recommande

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

Téléchargements

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !