″Il a écouté la voix du peuple″ | Dossier | DW | 11.02.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

"Il a écouté la voix du peuple"

Hosni Moubarak a lâché le pouvoir sous la pression de la rue. Le vice-président l'a annoncé vendredi soir. Le départ de Moubarak a été salué dans le monde.

default

Le vice-président Omar Suleiman a annoncé le départ de Hosni Moubarak

L’une des premières personnalités politiques à réagir au départ du pouvoir d’Hosni Moubarak a été la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton. Catherine Ashton salue cette démission. Pour elle, en rendant le tablier, Hosni Moubarak "a écouté la voix du peuple égyptien" et ouvert ainsi la voie à des "réformes plus rapides et plus profondes" en Egypte. Autre voie, celle du président du parlement européen : Pour Jerzy Buzek, après le départ d’hosni Moubarak, les égyptiens attendent maintenant le démantèlement complet du régime.

La chancellière allemande, Angela Merkel parle pour sa part de "changement historique" pour l'Egypte.

En Israel, où l’on se montre particulièrement inquiet de la situation actuelle en Egypte en raison des conséquences qu’elle pourrait avoir sur le Proche-Orient, on espère tout simplement que la nouvelle transition se déroulera sans secousse. C’est ce qu’a déclaré un haut responsable du gouvernement israélien.

Dans le monde arabe également de nombreuses réactions : A Tunis, la capitale tunisienne, ce sont des cris de joie qui ont salué l’annonce du départ du rais.

Dans les territoires occupés où l’on s’est toujours opposé au traité de paix signé entre l’Egypte et Israel, c’est une explosion de joie qui a également salué cette fin de règne. Le Hamas salue le départ de Moubarak et parle de victoire pour les Egyptiens. Le mouvement islamiste palestinien demande aux nouvelles autorités un changement de politique notamment au Proche-Orient.

Une réaction très attendue est celle de Washington. Le président américain Barack Obama devrait à 18 h30 temps universel faire connaître sa réaction sur le départ de l’un plus fidèles alliés des Etats unis dans le monde arabe. Ces derniers jours, l’administration américaine avait multiplié les appels en faveur d’une transition politique en Egypte sans pour autant appeler directement au départ du président moubarak.

Auteur : Georges Ibrahim Tounkara (avec AFP, Reuters)

Edition : Sandrine Blanchard