Igiaba Scego, le double regard | Europe | DW | 01.12.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Igiaba Scego, le double regard

Elle a le visage aux traits fins des Somaliens, des longues mains d'écrivains et des pointes d'accent romain quand elle parle italien. Qui est cette jeune auteure?

default

A 30 ans Igiaba Scego appartient á la génération des nouveaux écrivains italiens. Elle évoque les migrants qui arrivent à Rome

En Italie, il y a aujourd’hui 4 millions d’immigrés réguliers. Des hommes et des femmes venues du monde entier qui convergent vers les grandes villes italiennes, parmi eux, des artistes, des musiciens et des écrivains. Ils sont de plus en plus nombreux à prendre la plume pour raconter leurs histoires. Igiaba Scego est née à Rome, ses parents sont Somaliens. Ils se sont exilés après le coup d’Etat de Siad Barre dans les années 70. Igiaba Scego a 30 ans, elle a fait des études de littérature, puis un jour elle s’est mise à écrire. Elle est aujourd’hui une des auteurs de référence de cette génération des nouveaux italiens.

Mathilde Auvillain l’a rencontrée à Rome