1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Idriss Déby veut redonner vie à la CEN-SAD

À l'invitation du président tchadien Idriss Déby, également président en exercice de la Communauté des États sahélo-sahariens (CEN-SAD), un sommet extraordinaire de la CEN-SAD a eu lieu à N'Djamena samedi dernier.

Le président tchadien Idriss Dédy Itno, à Paris en 2007

Le président tchadien Idriss Dédy Itno

Il a été notamment question du Mali. C'est la première première fois que le Tchad, le Burkina Faso, le Mali, la Côte d'Ivoire et les 24 autres pays membres de l'organisation se retrouvent. Leur objectif : redynamiser une organisation tombée en léthargie depuis la disparition du "guide" libyen Mouammar Kadhafi.

Mais la CEN-SAD n'est-elle pas une organisation de trop, lorsqu'on sait que les pays membres font, par exemple, partie de l'Union africaine ?

Écoutez l'opinion du politologue sénégalais Babacar Gueye, directeur de l'Institut supérieur de droit de Dakar. Au micro de Ramata Soré, il analyse la pertinence de l'existence de la CEN-SAD.

Écouter l'audio 02:09

"Le fait que Kadhafi a disparu n’est pas étranger à la résurgence de la CEN-SAD sous cette forme" (Babacar Gueye)

L'Arbre à palabre (Magazine)

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !