1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Idriss Déby choque l'opposition burundaise

C'est un pavé que le président tchadien vient de jeter dans la marre de l'opposition burundaise. Idriss Déby Itno estime que le troisième mandat de Pierre Nkurunziza est légal.

Le président Idriss Déby a également déclaré que la crise actuelle au Burundi est née de l'immixtion des puissances étrangères. Faux rétorque l’ancien président burundais, Domitien Ndayizeyé : "Quand le parti CNDD-FDD a décidé de mettre en avant Pierre Nkurunziza, pour un troisième mandat, c’est à ce moment que les manifestations ont commencé à Bujumbura et dans tout le pays. Il n’est donc pas question de prendre les burundais comme des enfants. Comme si c’était des gens qui devraient apprendre quelque chose des Etats-Unis ou de la France ou de l’Union européenne."

Le soutien affiché d'Idriss Déby Itno à son homologue burundais Pierre Nkurunziza a en revanche été très bien accueilli par le pouvoir, qui se frotte les mains à Bujumbura. Pour Joseph Ntakirutimana, le Secrétaire général  adjoint du CNDD-FDD, la vérité a enfin triomphé. Il reste que les déclarations du président en exercice de l’Union africaine contrastent avec la position officielle de l’organisation. On se rappelle qu'en 2015, un rapport d'experts juridiques commandité par l'UA  avait conclu que le troisième mandat de Pierre Nkurunziza était anticonstitutionnel.

Pour écouter les différentes réactions, cliquez sur le lien ci-dessous

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !