1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Idriss Déby cherche l'appui de l'Allemagne

Le président tchadien a été reçu par la chancelière allemande Angela Merkel, avec laquelle il a évoqué les possibilités de coopération, alors que les caisses du Tchad sont vides. Un système "gagnant-gagnant" selon lui.

Écouter l'audio 17:41

Première partie: "Boko Haram est monté en puissance grâce aux armes venues de Libye (...) l'Europe doit assumer toutes ses responsabilités"


À Berlin, Idriss Deby Itno a été reçu par la chancelière allemande en tant que président en exercice de l'Union africaine - et ils ont d'ailleurs abordé des thèmes internationaux, tels que la guerre civile en Libye, l'émigration clandestine des africains vers l’Europe ou la lutte contre le terrorisme dans le Sahel. Lors d'un point de presse animé conjointement ce mercredi avec Idriss Déby Itno, la chancelière a promis un soutien financier supplémentaire de l'Allemagne, à hauteur de 8,9 millions d'euros pour venir en aide au Tchad, qui accueille sur son sol des milliers de refugiés soudanais et centrafricains.

Idriss Déby n'a pas manqué de vanter les avantages que représentent, selon lui une coopération entre son pays et l'Allemagne - qui a tout à gagner, a confié le président tchadien au micro de Sébastien Millard. Écoutez l'interview d'Idriss Déby Itno - en deux parties - en cliquant sur les liens audios, ci-dessous!

Tschad Flüchtlingslager Camp Dosseye (Sabine Wilke/CARE)

Le Tchad accueille nombre de réfugiés venus du Soudan et de Centrafrique

Malgré les richesses, la pauvreté endémique

Au pouvoir depuis 1990, l'actuel chef de l'exécutif tchadien est un homme très controversé, dans son pays. Pour Martin Zint, spécialiste des questions de politique de développement et expert du Tchad, malgré les ressources pétrolières dont le pays regorge, la moitié de la population tchadienne vit sous le seuil de pauvreté et 70% des Tchadiens sont analphabètes. Malgré tout, Idriss Deby reste un interlocuteur fréquentable pour les capitales occidentales. Qu'attend alors le gouvernement allemand du président tchadien? Réponse de Martin Zint: "Je suppose qu’il le courtise pour pouvoir sécuriser les frontières avec la Libye et l’Algérie. Cependant, il ne faut pas perdre de vue ce que fait subir le président Déby à sa propre population. C’est une méthode très brutale. Il écrase la société civile et pousse ses concitoyens à devenir des réfugiés. Il y a aussi le fait qu’il n’utilise pas les revenus importants du pétrole pour combattre la pauvreté, mais pour ses hobbies militaires".

Tschad Armee Boko Haram (Reuters/E. Braun)

Le Niger, le Cameroun et le Tchad ont lancé une offensive commune contre Boko Haram

Déby, solution ou problème?

Selon Amnesty international, ces derniers mois, les forces de sécurité tchadiennes ont bafoué les droits à la liberté d’expression et d’association en utilisant de la force de manière excessive ou injustifiée, pour disperser des manifestations à N’Djamena et dans d’autres villes du pays. Elles auraient tué au moins trois personnes lors d’un rassemblement organisé le 25 avril, après la proclamation de la victoire d'Idriss Deby pour un nouveau mandat. Abdelkerim Yacoub Koundoungoumi, activiste tchadien qui représente en Europe la coalition "Trop c'est Trop", est critique de la rencontre à Berlin: "Mais c'est scandaleux et inacceptable. Ils sont entrain de créer plus de problèmes que d'en résoudre. Ils rencontrent des gens qui sont responsables de ces problèmes. Tu ne peux pas demander à un pyromane d'être pompier". En revanche, pour Berlin, le dirigeant tchadien fait partie de la solution des problèmes de la région sahélienne: allié des occidentaux contre les jihadistes dans le Sahel, le Tchad risque de perdre 45% de ses recettes en 2016 en raison des menaces sécuritaires et de la chute des prix du pétrole. C'est pourquoi la chancelière allemande s'engage à appuyer le Tchad.

 

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !