1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Huit ou neufs inculpés dans le dossier Sankara

Après une première tentative avortée le 16 septembre, le rapport sur les circonstances de la mort de l'ex-président burkinabè a enfin été remis mardi aux avocats et aux proches. Une avancée décisive.

Écouter l'audio 02:02

Parmi les inculpés figurent "des militaires de l'ex-RSP" (Bénéwendé Sankara)

Deux rapports ont été mis à la disposition des avocats et des familles des victimes du coup d'Etat du 15 octobre 1987 ayant conduit à la mort du leader de la révolution burkinabè Thomas Sankara et de ses compagnons. Il s'agit d'un rapport d'autopsie et d'un rapport d'expertise balistique. Le troisième rapport portant sur les tests ADN n'est pour le moment pas disponible mais une fois publié, il pourrait conduire à d'autres inculpations.

Pour l'heure, parmi les personnes incriminées, on compte des éléments de l'ex-Régiment de Sécurité Présidentielle et Fiele Guébré, le médecin ayant mentionné dans le certificat de décès de Thomas Sankara que le leader de la révolution burkinabè est mort de cause naturelle.

Plus de précisions ci-dessus avec Richard Tiéné, notre correspondant à Ouagadougou.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !