Horst Köhler réélu président de la République allemande | Allemagne | DW | 23.05.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Horst Köhler réélu président de la République allemande

Le conservateur a été réélu à la majorité absolue, dès le premier tour de scrutin. Sur les 1.223 membres présents de l'Assemblée fédérale 613 ont voté pour le candidat des unions conservatrices CDU-CSU.

default

Soutenu par le parti chrétien-démocrate - le parti d'Angela Merkel - et par les Libéraux, Horst Köhler, 66ans, a pourtant réussi à se forger une image d'homme d'Etat qui rassemble par delà les clivages politiques. D'ailleurs , les enquêtes d'opinion le place en tête des présidents préférés des Allemands.

Bundeskanzlerin Angela Merkel gratuliert dem alten und neuen Bundespräsidenten Horst Köhler

La chancelière Angela Merkel félicite l'ancien et le nouveau président

A sa prise de fonction en juillet 2004, Horst Köhler n'avait pas forcément les meilleurs atouts pour plaire au peuple: sa carrière d'économiste, de secrétaire d'état aux finances s'était déroulé loin des feux des projecteurs... même son passage à la tête du FMI de 2000 à 2004 – n'avait pas vraiment attiré l'attention ni soulevé l'enthousiasme.

Gesine Schwan verlässt mit Blumenstrauß das Reichstagsgebäude

Gesine Schwan, candidate malheureuse du parti social démocrate

Or, les cinq années de son mandat de président ont tout changé. Les Allemands ont découvert que cet homme discret et aux origines modestes savait tenir tête aux politiques – il a ainsi refusé de signer deux lois présentées par le gouvernement . La constitution lui laissant peu de marge de manœuvre, c'est principalement par le biais de discours que Horst Köhler fait passer les idées qui lui sont chères : la libre entreprise, mais aussi la solidarité. ... ainsi qu'un partenariat responsable avec l'Afrique. En cinq ans de présidence , Horst Köhler aura effectué six voyages sur ce continent peu connu des Allemands. Il n'y a pas à douter que lors d'un second mandat Horst Köhler n'abandonnera pas son engagement africain.