Horst Köhler en route pour un deuxième mandat | Vu d′Allemagne | DW | 23.05.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Horst Köhler en route pour un deuxième mandat

A la Une des quotidiens aujourd'hui : la décision de Horst Köhler de se représenter au poste de président de la République fédérale et la reprise des pourparlers entre Israël et la Syrie.

default

« Köhler se présente, le SPD fait trempette » titre die Tageszeitung, qui illustre sa Une par la photo d'un cygne, Schwan en allemand, comme Gesine Schwan, potentielle candidate du parti social démocrate face au président sortant. Horst Köhler a annoncé hier qu'il briguait un second mandat à la tête du pays. « En plus d'être respectable, c'est un homme courageux » souligne le journal berlinois : il se représente malgré les tensions actuelles au sein de la coalition gouvernementale, donc sans être certain de l'emporter. Lancer Gesine Schwan une deuxième fois dans la course - c'est elle qui en 2004 déjà, avait été battue par Horst Köhler – est en revanche complètement irrationnel selon die Tageszeitung et ce malgré tout le bien que le quotidien pense de l'intéressée. « Le SPD panique. Ses dirigeants ne veulent pas que leur candidate soient élue avec les voix de die Linke », le parti de l'extrême gauche.

Gesine Schwan

Le SPD devrait annoncer lundi s'il présente Gesine Schwan face à Horst Köhler

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, proposer Gesine Schwan comme candidate équivaut « à une déclaration de guerre au parti chrétien démocrate et au parti libéral, à un rejet de la grande coalition et à une main tendue pour les Verts et la Gauche ».

Pour die Welt au contraire, le SPD fait bien d'agir ainsi. « La CDU et le FDP sont condamnés à rester fidèles à Horst Köhler, alors même que beaucoup, au sein de la CDU, le considèrent davantage comme un poids. Le SPD s'en sort mieux avec Madame Schwan. Elle a le truc pour transformer ces élections présidentielles en une grande répétition pour les élections législatives de l'automne 2009. Ainsi, le SPD semble vouloir utiliser la chance qu'il n'a pas »


Ce sont la reprise des pourparlers de paix entre Israël et la Syrie et la question de la rétrocession du Golan qui font la Une du Handelsblatt. « Jusqu'ici, il était presque impensable, pour des raisons stratégiques, qu'Israël abandonne ce territoire qu'il occupe depuis 1967. Mais si la Syrie se détourne vraiment de l'axe du mal et s'implique de manière crédible dans l'élaboration d'une paix solide alors qui sait si Israël n'irait pas jusqu'à payer un tel prix » note le journal.

Israel Ministerpräsident Ehud Olmert, Friedensgespräche mit Syrien

Le Premier ministre israélien Ehud Olmert

La Süddeutsche Zeitung se montre, elle, un peu plus sceptique. « Le conflit au Proche-Orient suit des lois. L'une d'entre elle est qu'on en vient à parler d'une paix israélo-syrienne, lorsque les négociations avec les Palestiniens butent et lorsqu'un Premier ministre israélien est dans l'embarras. Entre temps, Olmert est soupçonné de 5 cas de corruption. Mais il ne recule devant rien». Or, «une autre loi au Proche-Orient s'appelle la discrétion. Les négociations de paix finissent par échouer lorsqu'elles sont rendues trop publiques ».




default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !