1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Brésil 2014

Honduras (Groupe E)

Le Honduras a tout d'un petit poucet : cette Coupe du monde n'est que la troisième participation de ce pays d'Amérique centrale, après celle de 1982 en Espagne et celle de 2010 en Afrique du Sud.

Écouter l'audio 01:46

La Bicolor réussira-t-elle à passer les poules ?

Et jusqu'à présent, jamais la "Bicolor" (le surnom de cette équipe hondurienne) n'a réussi à franchir la phase des poules, ni même remporté le moindre match.

Cette année, le Honduras se retrouve dans un groupe compliqué, avec la Suisse, la France et l'Equateur. Néanmoins, l'entraîneur colombien Luis Fernando Suarez pourra compter sur des éléments expérimentés, comme le défenseur Maynor Figueroa (qui compte plus de 100 sélections), ou encore le capitaine Wilson Palacios, qui joue depuis plusieurs années en Angleterre. Il comptera également sur ses attaquants, Carlo Costly (30 buts en 68 sélections) et Jerry Bengtson (19 buts en 41 matchs).

Du football et une guerre

Au Honduras, le football est inévitablement lié à la Guerre de Cent Heures qui a eu lieu en juillet 1969 contre son voisin, le Salvador. Il faut savoir qu'il y avait beaucoup de Salvadoriens qui travaillaient la terre au Honduras, pays plus grand et moins dense que le leur. Les Honduriens avaient l'impression d'être "colonisés" par leurs voisins, et ont commencé à expulser les travailleurs salvadoriens. C'est dans ce contexte que les deux pays se sont affrontés en juin 1969, d'abord sur le terrain, pour la qualification à la Coupe du monde au Mexique.

Chacune des équipes ayant remporté un rencontre, il fallait un match d'appui. Ce match a eu lieu à Mexico, et le Salvador a gagné 3 buts à 2. S'en est suivi des troubles, avec des hommes molestés, des femmes violées. La guerre a commencé le 14 juillet et s'est achevée le 18 par un cessez-le-feu. Durée totale du conflit: cent heures.

Les adversaires du groupe E

Audios et vidéos sur le sujet