Hommage aux victimes des néo-nazis | Allemagne | DW | 23.02.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Hommage aux victimes des néo-nazis

Lors d'un discours prononcé à l'occasion de la journée de commémoration des victimes de néo-nazis, Angela Merkel a appelé ses compatriotes à lutter contre toute forme d'intolérance, de racisme et de violence xénophobe.

German Chancellor Angela Merkel delivers a speech during a memorial ceremony for victims of far-right violence in Germany at the Concert Hall at the Gendarmen Markt in Berlin Thursday, Feb. 23, 2012. (Foto:Markus Schreiber/AP/dapd)

"Dix bougies allumées, dix vies éteintes, notre pensée va vers vous aujourd'hui. Dix bougies qui sont là pour une série de meurtres commises en Allemagne de 2000 à 2007 et dont les auteurs jusqu'en 2011 soit pendant dix ans sont restés cachés au milieu de nous. C'est du jamais vu " (Angéla Merkel).

Pardon, c'est par ce mot que la Chancelière allemande s'est adressée aux parents des victimes, soupçonnés à tort d'être impliqués dans les crimes perpétrés par des néonazis en Allemagne. " Certaines personnes ont été accusées à tort des années durant. Cela est particulièrement oppressant. C'est pourquoi je vous demande pardon " a déclaré la Chancelière.

Berlin/ Bundestagspraesident Volker Lammert (CDU, l.), Bundeskanzlerin Angela Merkel (CDU, M.), der Gerichtspraesident des Bundesverfassungsgerichts, Andreas Vosskuhle (r.), sowie zwei Angehoerige von Opfern der Mordserie der terroristischen Vereinigung Nationalsozialistischer Untergrund (NSU), sitzen am Donnerstag (23.02.12) in der ersten Reihe im Konzerthaus in Berlin bei der zentralen Gedenkveranstaltung fuer die Opfer rechtsextremistischer Gewalt. Am Donnerstag findet in Berlin die zentrale Gedenkfeier fuer die Opfer der rechtsextremen Zwickauer Terrorzelle statt. Die Terrorzelle Nationalsozialistischer Untergrund (NSU) wird fuer zehn Morde und zwei Nagelbomben-Attentate verantwortlich gemacht. (zu dapd-Text) Foto: Michael Gottschalk/dapd

de hauts représentants de l'Etat et des familles de victimes

Combattre le racisme

Vêtue de noir, face à un parterre de 1200 invités, composé des députés du Bundestag, la Chambre basse du parlement, de hauts représentants de l'Etat et des familles de victimes, la Chancelière allemande a invité ses compatriotes à combattre l'exclusion et la xénophobie qui sont en partie le motif des meurtres de 10 personnes dont 8 Turcs, un Grec et une policière allemande froidement assassinées entre 2000 et 2007. " Dix bougies allumées, dix vies éteintes, notre pensée va vers vous aujourd'hui. Dix bougies qui sont là pour une série de meurtres commises en Allemagne de 2000 à 2007 et dont les auteurs jusqu'en 2011 soit pendant dix ans sont restés cachés au milieu de nous. C'est du jamais vu " a ajouté Angéla Merkel. En novembre dernier, l'Allemagne avait été choquée en découvrant qu'une cellule racistes néo-nazis était responsable d'une série d'assassinats en partie élucidée après la mort de deux des trois principaux suspects. En mémoire de ces dix victimes lâchement tuées, une minute de silence a été observée ce midi dans toute l'Allemagne.

Auteur : Bob Barry / Afp
Edition : Pognan,Philipe

La rédaction vous recommande