1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Haro sur les vitres teintées

Voilà sept mois que le Bénin a décidé de prendre des mesures contre les autos équipées de vitres teintées. Celles-ci rendent quasiment impossible de voir de dehors l'intérieur des véhicules. La sécurité est invoquée.

Écouter l'audio 02:15

"Les vitres opaques sont réservées aux autorités (...) pour nous les civils, c'est fini" (un habitant de Cotonou)

Le Tchad a interdit ces vitres opaques dès le mois de juin, après des attentats. Au Burkina, c'était au mois d'octobre après une attaque contre des gendarmes. Le Bénin s'y est mis il y a près de 7 mois alors que l'on estime que plus de la moitié des voitures qui circulent dans ce pays ont des vitres teintées. C'est le cas en particulier des voitures d'occasion communément appelées "venues de France". Désormais, les propriétaires de ces véhicules sont contraints de passer au contrôle et les forces de l'ordre sont là pour appliquer la mesure. C'est le constat fait par notre correspondant à Cotonou, Rodrigue Guedzoje. Ecoutez son reportage en cliquant sur le lien ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !