Hambourg perd son maire | Vu d′Allemagne | DW | 19.07.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Hambourg perd son maire

La démission du maire de Hambourg Ole von Beust fait la Une des journaux. Très populaire, ce conservateur, proche de la chancelière allemande dirigeait la deuxième plus grande ville du pays depuis 9 ans.

default

Pour expliquer son départ, Ole von Beust a invoqué des raisons personnelles

Comme si cela ne suffisait pas, voilà que Hambourg s'y met aussi! s'exclame une Angela Merkel ramant de toutes ses forces sur une petite barque, estampillée CDU - du nom de son parti - une petite barque qui prend l'eau de toutes parts. La caricature de la Süddeutsche Zeitung illustre à merveille le coup dur que représente pour la chancelière cette sixième défection au sein de son parti en seulement dix mois. Pour le quotidien de Munich, on a beau pouvoir comprendre qu'au bout de neuf ans à la tête de Hambourg, Ole von Beust en ait eu marre. Il n'empêche qu'il laisse sa ville dans un piteux état, avec une montagne de dettes et plusieurs projets non aboutis. La Frankfurter Allgemeine Zeitung préfère rendre hommage à Ole von Beust, assurément l'un des maires préférés des Hambourgeois, confronté ces derniers temps au manque de soutien dans son propre parti. La question désormais est de savoir ce que va devenir cette grande ville du nord de l'Allemagne après lui. Die Welt enfin se refuse à voir dans la démission du maire de Hambourg un mauvais présage supplémentaire pour la CDU.

Porträt Charlotte Knobloch Zentralrat der Juden warnt vor Rechtsextremismus

Charlotte Knobloch, l'actuelle présidente du conseil central des Juifs d'Allemagne

Le journal revient par ailleurs sur le conseil central des Juifs d'Allemagne qui fête ses 60 ans. A l'époque de sa création pourtant, personne ne croyait en la renaissance d'une vie juive dans le pays, après le traumatisme de l'Holocauste. Plus d'un demi-siècle plus tard, le judaïsme est promis à un bel avenir, estime die Welt même si l'on peut s'inquiéter de la présence dans certaines franges de la société d'un antisémitisme qui se cache derrière une critique d'Israël de plus en plus aggressive. Cet antisémitisme là est un défi non seulement pour le conseil central mais aussi pour tous les citoyens. Car pour le quotidien, la qualité de vie des juifs en Allemagne est le meilleur indicateur pour mesurer à quel point notre pays est libre et démocratique.

Dossierbild Welt Aids Konferenz 1

Les test VIH sont réalisés pour diverses raisons, comme lors de la suspicion d'infection ou bien en cas de prévention

Un mot pour finir sur la conférence internationale sur le sida qui a débuté hier à Vienne, en Autriche et qui tire la sonnette d'alarme concernant le financement des programmes de lutte contre la maladie. Pour la Frankfurter Rundschau se retirer maintenant de ces projets, ne plus financer les médicaments est un non sens total. Cela reviendrait à anéantir tous les investissements et tous les résultats positifs de ces dix dernières années.

Auteur: Konstanze von Kotze / Edition: Marie-Ange Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !