1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Halte aux mutilations génitales féminines !

La mentalité change chez les jeunes gens, estime Bintou Mabé, militante guinéenne pour les droits de la femme... mais le processus est long.

Écouter l'audio 05:08

Des comités locaux de protection de l'enfance et de la famille sensibilisent dans les villages.

Ce 6 février marque la journée internationale contre les mutilations génitales féminines (également appelées MGF). Un nom qui regroupe l’ensemble des interventions qui consistent à altérer ou à léser les organes génitaux de la femme pour des raisons non médicales. 200 millions de femmes et filles à travers le monde ont subi une forme de mutilation génitale féminine.  L'excision en fait partie. En Guinée, le taux d'excision est encore de 97%, et ce malgré de multiples campagnes de sensibilisation ainsi qu'une interdiction pénale de cette pratique. Mais Bintou Mabé, présidente de la Coalition guinéenne pour les droits et la citoyenneté des femmes, qui regroupe 12 associations, croit encore à la réussite de la lutte contre l'excision.

Ecoutez Bintou Mabé en cliquant sur la photo ci-dessus.
 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !