Guantanamo restera ouvert, l′AfD préside des commissions parlementaires et le regroupement familial pour les réfugiés s′annonce épineux | Vu d′Allemagne | DW | 01.02.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Guantanamo restera ouvert, l'AfD préside des commissions parlementaires et le regroupement familial pour les réfugiés s'annonce épineux

​​​​​​​Le premier discours sur l‘état de la nation de Donald Trump, le regroupement familial et l'attribution à l'AfD de la présidence de plusieurs commissions parlementaires au cœur de la revue de la presse allemande.

« Dans son premier discours sur l'état de la nation, Donald Trump s'est surtout félicité lui-même », écrit la correspondante de die tageszeitung aux Etats-Unis. La journaliste pointe les exagérations et inexactitudes du discours présidentiel, tout en reconnaissant que Donald Trump a évité pour une fois les attaques personnelles.

En légende de la photo publiée par le journal, qui montre un écran de télévision retransmettant le discours dans un salon, on peut lire : "couper le son rendait le discours plus supportable".

Toujours pas de procès au bout de 16 ans

La Süddeutsche Zeitung consacre toute une page à l'analyse du discours, dont un article sur l'annonce, passée presque inaperçue, du maintien du camp de Guantanamo que le quotidien rebaptise "Camp hybris", en référence à ce crime d'orgueil du héros antique grec Prométhée qui a cru pouvoir rivaliser avec les dieux en leur volant le feu pour l'usage des hommes. La SZ prédit, si Donald Trump ordonne réellement que de nouveaux terroristes présumés soient enfermés à Guantanamo, non seulement une controverse politique et des joutes juridiques internes éclateront, mais aussi l'image, déjà écornée, des Etats-Unis sera ruinée pour longtemps à l'étranger.

Le journal rappelle que les 41 prisonniers du camp ont porté plainte en janvier devant un tribunal fédéral pour réclamer la tenue de leur procès, qui n'a toujours pas eu lieu, au bout de 16 ans d'enfermement.

Kuba USA Guantanamo Bay Leben im Lager (Getty Images/AFP/B. Linsley)

Une cellule au Camp 5 (sécurité maximum) de Guantanamo

La Frankfurter Allgemeine Zeitung évoque aussi Guantanamo en Une et précise que les autorités allemandes ont critiqué cette décision.

Regroupement familial difficile à réglementer

La FAZ commente aussi les âpres discussions qui continuent entre la CDU/CSU et le SPD concernant le regroupement familial pour les réfugiés. Et notamment sur le caractère opposable ou non d'un « droit au regroupement familial » qui pourrait – ou pas – être reconnu à certaines personnes dans des cas extrêmes.

L'une des difficultés réside dans les différentes prérogatives : tout ce qui retourne de la délivrance de visas (à des proches de réfugiés par exemple) relève des Affaires étrangères tandis que c'est aux services « étrangers » des communes et des régions de décider d'autoriser ou pas le regroupement.

Berlin Konstituierung Bundestag-Haushaltsausschuss (picture-alliance/dpa/B. von Jutrczenka)

Constitution houleuse de la commission parlementaire du Budget au Bundestag, Peter Boehringer (AfD) va la présider

Les populistes de droite au Bundestag

Egalement dans la FAZ, un article détaillé sur une journée particulière au Bundestag : celle d'hier lors de laquelle des députés de l'AfD ont obtenu de présider trois commissions parlementaires. Le journal relate la forte présence médiatique, les tentatives de résistance des autres partis pour éviter que les populistes de droite n'aient autant de pouvoir. Mais, écrit le journal, « refuser leur candidat en aurait fait un nouveau martyr, ce qu'il faut éviter ».

Les Aachener Nachrichten au contraire estiment que l'élection de trois députés AfD pour prendre la tête de commissions parlementaires est « une honte pour le Parlement ».

 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !