1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Forum des cultures

Griot des temps modernes

Dani Kouyaté poursuit au cinéma la longue tradition familiale des griots : le réalisateur burkinabé aime évoquer dans ses films l'importance de l'Histoire, mais aborde aussi des thèmes universels.

Dani Kouyaté était invité à Cologne en tant que metteur en scène, mais aussi pour présenter ses films

Dani Kouyaté était invité à Cologne en tant que metteur en scène, mais aussi pour présenter ses films

« J’ai de la chance d'appartenir au siècle du cinéma, c'est un instrument fabuleux pour un griot », une citation de Dani Kouyaté que l’on trouve en première page de son site internet. En Afrique de l'Ouest, le griot est à la fois un messager, un poète, quelqu’un qui transmet l’histoire des ancêtres et de la société. Et Dani Kouyaté a perpétué cette tradition familiale à travers de nombreux films.

Le père du réalisateur était l’un des acteurs les plus célèbres de l’Afrique : Sotigui Kouyaté, disparu en 2010. Celui-ci avait beaucoup joué sur les scènes de théâtre, notamment sous la direction du metteur en scène Peter Brook, mais aussi au cinéma, y compris dans plusieurs films réalisés par son fils, comme « Keita, l’héritage du griot » ou encore « Sia, le rêve du python ».

Un hommage à été rendu à Sotigui et Dani Kouyaté à Cologne en juin dernier, lors du festival Africologne. Un festival de théâtre, auquel Dani Kouyaté était invité en tant que metteur en scène d’une coproduction germano-burkinabé, mais qui était aussi accompagné d’un programme cinématographique, organisé parl’association FilmInitiativ.

Écouter l'audio 12:29

Ecoutez le Forum des cultures !

Audios et vidéos sur le sujet