″Green New Deal″ | Allemagne | DW | 08.05.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

"Green New Deal"

Congrès du parti "Alliance 90 / les Verts" à Berlin. C'est le premier parti à fixer ses objectifs de campagne en vue des élections législatives de septembre 2009 en Allemagne

default

Alliance 90/ Les Verts logo 2009

Un „New Deal vert", c’est sous se slogan que les délégués vont discuter de l’ébauche d’un programme de 76 pages avec plus de 1200 positions lors d’un congrès qui s’ouvre ce soir à Berlin et se terminera dimanche soir. Lors des dernières élections, les Verts n’avaient obtenu que 8% des suffrages, devant rejoindre les bancs de l’opposition après avoir fait partie, sept années durant, de la coalition gouvernementale avec le SPD, le parti social démocrate du Chancelier Gerhard Schröder. Quels sont cette fois les objectifs de campagne du parti écologiste ?

Au Bundestag, les Verts n’ont pas tellement de poids et leurs requêtes sont le plus souvent rejetées par la majorité parlementaire. Mais pour les membres de ce plus petit parti de l’opposition , ce n’est pas une raison pour sombrer dans la résignation. Les Verts se réjouissent à la perspective des élections législatives de Septembre. Ils ont un objectif ambitieux: dépasser le FDP, le parti Libéral, actuellement le plus fort parti d’opposition. La directrice de campagne des Verts, Steffi Lemke:

Nous sommes confiants de l’emporter dans ce combat pour devenir la troisième force politique du pays. Je veux gagner entre quatre et cinq millions d’électeurs pour nous lors de ces élections."

La question essentielle : comment ? Les Verts n’ont plus l’exclusivité des thèmes environnementaux, chaque parti dans son programme a au moins un chapitre consacré à la protection du climat par exemple. En cette période de grave crise financière et face au spectre du chômage, les Verts veulent combiner Ecologie et Economie. Grâce à un New Deal vert, ils prétendent même pouvoir créer plusieurs millions d’emplois, avec une industrie préservant les ressources et reposant sur les énergies renouvelables. Cem Özdemir, l’un des deux dirigeants du parti souligne que seul son parti dit un NON catégorique à l’énergie nucléaire:

Cem Özdemir Bundesvorsitzender BÜNDNIS 90/DIE GRÜNEN

Cem Özdemir

„Chacun le sait: celui qui, sur son bulletin, fait sa croix chez les Verts vote pour l’abandon du nucléaire. Chez les autres, ce n’est pas garanti, ou alors on doit craindre qu’ils reviennent sur leur décision et que la durée de vie des centrales nucléaires soit rallongée, avec comme conséquence de plus en de déchets nucléaires."

Les Verts ne pensent pas seulement aux thèmes écologiques, mais veulent se battre pour la justice sociale, pour l’éducation pour tous , la parité des genres, la protection des droits civiques et une meilleure intégration des migrants.

Claudia Roth Bundesvorsitzende BÜNDNIS 90/DIE GRÜNEN

Claudia Roth

Claudia Roth co-dirigeante des Verts:

„Nous voulons donner forme à une démocratie multiculturelle dans notre société, c’est à dire : faciliter les naturalisations, accorder, - enfin! -, au niveau communal, le droit de vote aux émigrés, et nous voulons non pas nous protéger des réfugiés,mais bien plus protéger les réfugiés – une obligation morale pour la République Fédérale d’Allemagne ."

Il y a six mois, les Verts ont donné un exemple d’intégration réussie dans une société multiculturelle en nommant à la présidence des Verts, aux côtés de Claudia Roth, l’Allemand d’origine turque Cem Özdemir.