1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Graves intempéries en Asie du Sud-Est

Aux Philippines, des régions entières sont sous l’eau - il s’agit des pires inondations depuis 40 ans. Depuis le passage du typhon Ketsana au cours du week-end, la situation dans le pays est dramatique.

default

Pasig, à l'est de Manille Philippines

Le dernier bilan de cette gigantesque tempête tropicale a atteint ce mardi 240 morts et des dizaines de disparus, les services de secours sont dépassés et les risques d’épidémie augmentent d’heure en heure. Alors que le Vietnam se prépare à l’arrivée du typhon cet- après midi sur son territoire, le gouvernement des Philippines à Manille a lancé un appel d’urgence à l’aide internationale.

Trois jours après le passage de la tempête Ketsana, près de 375.000 personnes sans abris ont trouvé refuge dans plus de 600 camps de fortune à Manille et dans sa région. Au total, le nombre de sinistrés approche les 2 millions sur 92 millions d'habitants que compte les Philippines.

Flut Philippinen Marikina City Manila Flash-Galerie

Marikina City, à l'est de Manille

Dans les quartiers est de la capitale Manille, les survivants qui pataugent dans une eau saumâtre tentent de repêcher ce qui peut être récupérable. Il ne leur reste quasiment rien. La plupart sont à bout de forces et n’ont quasiment rien mangé ni rien bu depuis deux ou trois jours.

Mais les réserves dont disposent les autorités sont vite épuisées, comme le confirme Ramon Ilagan, le maire de Cainta: "Ce dont nous avons besoin de manière urgente sont des aides alimentaires pour toutes les zones concernées, et avant tout pour les zones urbaines pauvres ."

Face aux centaines de milliers de personnes qui ont un besoin urgent d’aide dans la capitale Manille comme dans les régions avoisinantes, les services de secours sont "dépassés" par l'ampleur de la tâche. De larges régions sont dévastées, de nombreuses routes et voies de communication sont détruites comme des dizaines de milliers d'habitations. Ecoles, gymnases, bâtiments publics qui n’ont pas été trop endommagés par le typhon servent de refuge aux centaines de milliers de sinistrés.

Gloria Macapagal Arroyo

Gloria Macapagal Arroyo la Présidente des Philippines

La présidente philippine Gloria Arroyo a elle même décidé ce matin l'ouverture exceptionnelle du palais présidentiel Malacanang de Manille. Déjà des centaines de sans-abri s’y sont réfugiés. Répondant à l’appel à l'aide du gouvernement philippin, le PAM, le programme alimentaire mondial des Nations Unies va fournir une aide alimentaire d'urgence. Les Etats-Unis, le Japon, Singapour et le Vietnam ont également déjà fourni une aide. Le Vietnam par ailleurs, touché à son tour, a procédé à l’évacuation de quelque 170.000 personnes en prévision de l’approche du typhon Ketsana, qui a déjà provoqué de nombreuses coupures de courant, des chutes d'arbres et des inondations dans le centre du pays.

Ce mardi, en marge des négociations sur le climat à Bangkok, Yvo de Boer, le plus haut responsable onusien sur le climat, a estimé que la tempête Ketsana démontre la nécessité d'aboutir rapidement à un accord contre le réchauffement de la planète.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !