1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Grèce: Jusqu'au bout, le bras de fer

Les ministres des Finances de la zone euro ont donné jusqu'à vendredi à la Grèce pour solliciter une prolongation de l'aide financière censée expirer le 28 février.

Une aide financière liée à certaines obligations pour le gouvernement à Athènes, qui, jusqu'ici affirme qu'il ne cédera pas sur un certain nombre de points non -négociables, selon lui.

Yanis Varoufakis Griechenland Eurogruppe Jeroen Dijsselbloem

Jeroen Dijsselbloem, chef de l'Euro groupe (à g.) et Ianis Varoufakis, le ministre grec des Finances

Sous le titre „A bout de patience !", la Frankfurter Allgemeine Zeitung, souligne la gravité de la situation en Grèce, une situation qui serait cependant encore plus grave pour la population, si la Grèce devait quitter la zone euro. Il est urgent que le gouvernement à Athènes comprenne que le sort du pays ne dépend que de lui. Aussi difficile que soit la situation pour Athènes, aussi simple est- elle pour l'Euro groupe : il existe un programme d'aide lié à des obligations de réformes qu'Athènes doit respecter. Ce n'est qu'à cette condition, rappelle la FAZ, que les Etats créanciers de la zone euro accorderont pour la énième fois de nouveaux crédits. Si le gouvernement grec ignore ses engagements, alors il devra en subir les conséquences!“

Eurogruppe Schuldengespräche mit Griechenland gescheitert

La Grèce donne du fil à retordre au chef de l'Euro Groupe comme au ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble


Selon la Süddeutsche Zeitung, "Le jeune chef d'Etat grec croit se savoir dans une bonne position stratégique parce qu'il sait qu'un éclatement de l'union monétaire entraînerait de lourdes conséquences économiques et des conséquences politiques encore plus lourdes pour le continent. C'est pourquoi le maintien d'Athènes dans la zone euro justifie un prix élevé. Mais pas n'importe lequel! Quand un pays de l'Union européenne abuse de l'engament européen de ses partenaires pour un grossier chantage, alors là il faut mettre le holà ! s'indigne l'éditorialiste. Dorénavant, celui qui réclame de la solidarité ne pourra en profiter que s'il fait preuve de solidité. Alexis Tsipras n'a plus que quelques heures pour enfin le comprendre ! ", conlut la Süddeutsche.


Autre thème : la réorientation de la Bundeswehr

La ministre allemande de la Défense Ursula von der Leyen l'a annoncé, un nopuveau "Livre blanc" doit fixer les nouvelles orientations de l'armée allemande."

Symbolbild Bundeswehr

Défilé d'une unité de la Bundeswehr

Le dernier " Livre blanc " fixant les lignes de conduite pour la politique de sécurité de l'Allemagne date de 2006. Il est grand temps d'en publier un nouveau ! estime la Frankfurter Rundschau. A l'époque existait encore un service militaire obligatoire, l'engagement en Afghanistan était tout nouveau et la Russie était considérée comme un partenaire proche et fiable ! Tout cela a changé, constate l'éditorialiste.

Bundesverteidigungsministerin Ursula von der Leyen Weißbuch 2016

La ministre de la Défense, Ursula von der Leyen, annonce à Berlin l'élaboration d'un nouveau "Livre blanc " 2016

Et entretemps, il y a une nouvelle donne avec la menace terroriste de "L'Etat islamique" et de sérieuses lacunes dans l'équipement de la Bundeswehr, pour ne nommer que quelques uns des problèmes..."

Pour la Märkische Allgemeine de Potsdam, "Ursula von der Leyen aurait pu dire au lieu de : "nous avons besoin d'un nouveau Livre blanc " : "nous avons besoin d'un débat sur le rôle que doit jouer la Bundeswehr dans le monde". Pour une Bundeswehr, qui doit remplir des missions internationales bien définies, il y aura de l'argent, mais pas pour une Bundeswehr dont la tâche n'est pas clairement fixée."

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !