1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne magazine

Good morning Deutschland !

De la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale au plan Marshall en passant par Elvis Presley, les tupperware et les américanismes : l'influence des Etats-Unis sur l'Allemagne.

« Ich bin ein Berliner », « Je suis un Berlinois ». En juin 1963, ces quatre mots de John F. Kennedy enchantent la foule de Berlin-ouest. Quatre mots seulement et pourtant un véritable symbole. Celui de la solidarité entre les Etats-Unis et l’Allemagne de l’Ouest pendant la guerre froide. Impossible aujourd'hui de raconter l’histoire de l’Allemagne depuis 1945 sans évoquer l’influence des Etats-Unis sur le pays. C’est le constat que fait la Maison de l'Histoire à Bonn. Ouverte depuis fin mars, l’exposition "The American Way" retrace plus de soixante ans d’histoire germano-américaine. Reportage de Laure Wallois.

Viens dormir sur mon canapé

Berlin est la ville où le tourisme croît le plus vite au monde : le nombre de visiteurs a en effet doublé dans les 10 dernières années. D'après le site Internet visitberlin.de, en 2012, 11 millions de personnes sont venues découvrir la capitale allemande, dont 4 millions de touristes étrangers. Le nombre de nuitées a lui aussi augmenté de 11,4% par rapport à 2011. Mais si les hôtels et les pensions affichent complet, une autre sorte d’hébergement ne cesse de faire des émules : le couchsurfing, autrement dit la possibilité de dormir sur le canapé de quelqu’un via Internet.

A l’origine, c’est un certain Casey Fenton, qui lors d’un voyage en Islande en 1999, a demandé à des étudiants de l’université à être hébergé gratuitement. Face aux nombreuses réponses qu’il a reçues, il a décidé de fonder l’association Couchsurfing en 2004. Reportage de notre correspondante à Berlin Audrey Parmentier.

Écouter l'audio 12:30

L'exposition "The American Way" et la pratique du couchsurfing

Audios et vidéos sur le sujet