1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Geremek défie le gouvernement polonais

L'eurodéputé polonais Bronislaw Geremek explique pourquoi il a refusé de signer la "loi de lustration" qui impose de déclarer si on a collaboré avec les anciens services secrets communistes

Le Premier ministre polonais, Jaroslaw Kaczynski

Le Premier ministre polonais, Jaroslaw Kaczynski

Le Parlement européen était la semaine dernière en proie à une agitation qui lui est peu commune à cause de l’affaire Bronislaw Geremek puisque l’eurodéputé polonais pourrait perdre son mandat. Cet ancien ministre des Affaires étrangères de la Pologne, figure historique de la lutte anticommuniste ,refuse en effet de se conformer à une loi qui oblige certaines professions à déclarer s’ils ont collaboré avec les services secrets à l’époque communiste.

Cette loi durcit un texte de 1977 qui déjà contraignait les hommes politiques à faire ce genre de déclaration. Désormais, les hauts fonctionnaires, les professeurs et les journalistes doivent s’y soumettre.

Bronislaw Geremek est interrogé par Elisabeth Cadot.

A écouter aussi dans cette émission :

  • Sommet UE-USA :

Le sommet entre l’Union européenne et les Etats-Unis s’est tenu à Washington lundi entre le président américain George Bush, la chancelière Angela Merkel et le président de la Commission, José Manuel Barroso. Tous trois sont parvenus à un accord assez vague sur la nécessité d’une action « urgente » contre le changement climatique. Le président Bush a refusé de suivre la politique européenne de réduction des émissions de gaz à effet de serre. A écouter : la déclaration de la chancelière allemande Angela Merkel.

  • La Revue de presse depuis Vilnius :

Les émeutes qui ont suivi le déplacement de la désormais fameuse statue de bronze en Estonie sont à la une de la presse des trois pays baltes. Marielle Vitureau revient sur les principaux commentaires.

  • Rapprochement gauche-centre en Italie :

La fusion des Démocrates de Gauche avec le parti centriste de la Marguerite va donner naissance à un nouveau parti de centre gauche : Le Parti Démocratique. Un exemple d’alliance entre gauche et centre qui semble donner des idées en France. Depuis Rome, Mathilde Auvillain revient sur la formation de ce nouveau parti politique.

  • Date 03.05.2007
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2nm
  • Date 03.05.2007
  • Auteur Jean-Michel Bos
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2nm