1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Gaza : à qui profiterait la guerre ?

Alors que les tirs de roquette palestiniens et les frappes aériennes israéliennes se poursuivent sur la bande de Gaza, certains y voient une manœuvre politique à l'approche des élections législatives israélienne.

default

Israel Angriffe auf Gaza

Pour Die Welt, l'offensive israélienne était prévisible et compréhensible. Il faudrait être stupide pour croire que l'Etat hébreu n'allait pas intervenir et abandonner un million d'israéliens sous une pluie de roquettes à proximité de Gaza. La mort du chef militaire du Hamas était un objectif militaire légitime pour Israël, estime le quotidien. Ahmed Djabari était depuis plusieurs années l'un des principaux commanditaires des attaques terroristes du Hamas sur le sol israélien.

Beisetzung von Ahmed al-Dschabari in Gaza Stadt

Des milliers de militants du Hamas assistent aux funérailles de Ahmed Djabari

Certes, personne ne peut pleurer la mort d'un terroriste, reconnaît die tageszeitung, mais Ahmed Djabari avait également permis la libération d'otages. Le journal souligne qu'un nouveau chef militaire prendra la tête du Hamas et que les attentats suicides qui avaient cessé depuis quelques années pourraient bien reprendre.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung admet qu'aucun Etat ne peut accepter que son peuple soit dans le viseur de terroristes. Mais tout de même, on peut s'interroger sur cette offensive israélienne, à deux mois des élections législatives. Une coïncidence ? Israël a toujours été un État dans lequel les élections se gagnent avec les chars. Le journal craint que le premier ministre Benyamin Netanyahu n'ait recours à tous les moyens pour s'assurer une large majorité aux législatives.

La Frankfurter Rundschau en est d'ailleurs convaincue et titre « la guerre profite à Netanyahu ». Une petite démonstration armée lui rapportera cette fois encore quelques électeurs de plus. C'était déjà le cas en 1996 et 2009. Le candidat qui se montre le plus brutal envers les Palestiniens a toujours remporté les élections, note le journal. Pour Netanyahu, une éventuelle violation du droit international ne serait pas un obstacle si cela peut être utile à sa réélection.

I

Benjamin Netanyahu s'est dit prêt à lancer une attaque au sol

Netanyahu s'est d'ailleurs dit prêt à lancer une opération terrestre sur Gaza rappelle la Süddeutsche Zeitung, mais Israël n'a en réalité aucun intérêt à envahir Gaza. Si son but est de détruire le Hamas, c'est beaucoup trop tard, estime le journal, car contrairement à la dernière offensive lancée en 2008, cette fois le Hamas peut compter sur le soutien de l'Egypte, prête à intervenir. L'opération militaire israélienne ciblée deviendrait vite incontrôlable.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !