1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Gambie: Yahya Jammeh, la fin?

La Commission électorale gambienne accorde la victoire à l'opposant Adama Barrow en le créditant de 45,54 % des voix, face au président sortant Yahya Jammeh, crédité lui de 36,7%.

En Gambie, le chef de l'Etat sortant Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, aurait reconnu sa défaite au scrutin présidentiel de jeudi face au candidat d'une coalition d'opposition, Adama Barrow. L'information de l'acceptation de sa défaite a été révélée par le président de la Commission électorale indépendante, Alieu Momar Njie. 

Yahya Jammeh devrait faire une déclaration sur la télévision d'Etat pour féliciter son adversaire victorieux, candidat d'une large coalition de l'opposition. Selon les premiers résultats annoncés à la télévision par la Commission électorale, M. Barrow l'emporte symboliquement sur l'ensemble des circonscriptions de la capitale Banjul, avec 49,67% des voix, devant M. Jammeh à 42,64% et Mama Kandeh, ex-député du parti au pouvoir et candidat d'une nouvelle formation, à 7,6%. 

Quelque 890.000 électeurs, sur près de 2 millions d'habitants de ce pays d'Afrique de l'Ouest enclavé dans le territoire sénégalais hormis sa façade atlantique, étaient appelés aux urnes pour départager les trois candidats. Porté au pouvoir par un coup d'Etat en 1994, Yahya Jammeh, élu pour la première fois en 1996 puis réélu tous les cinq ans depuis, briguait un cinquième mandat à la tête de la Gambie.

Plus de précisions dans les prochaines heures et dans notre journal de 17H TU !
 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !