1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

G8: l'Allemagne veut privilégier les partenariats avec l'Afrique

C´est l´Allemagne qui présidera le sommet du G8 en 2007. Il se déroulera du 6 au 8 juin à Heiligendamm sur la mer Baltique.

Berlin: la Chancellerie

Berlin: la Chancellerie

L´accent sera mis sur la maîtrise des évolutions de l´économie mondiale et un partenariat avec l´Afrique récompensant la bonne gouvernance. Le calendrier de l´Allemagne sera bien chargé en 2007. En plus de sa présidence de l´union européenne au premier semestre, la troisième puissance économique mondiale sera en charge du sommet du G8. Ce sommet réunira comme chaque année les sept pays les plus riches de la planète auxquels s´ajoute la Russie. La chancelière allemande Angela Merkel vient donc de présenter aujourd´hui son programme sous le maître mot « croissance et responsabilité dans l´économie mondiale » avec un accent particulier sur l´Afrique. Le but de ce G8 2007 n´est en effet pas seulement de laisser la parole aux pays les plus industrialisés mais bien de redonner au monde entier son rôle déterminant, comme l´explique le porte parole du gouvernement allemand Ulrich Wilhelm:

« Avec cette priorité, le gouvernement allemand veut donner une nouvelle impulsion au processus de mondialisation et réunir autour d´un même dialogue les cinq grands pays émergents que sont le Brésil, la Chine, l´Inde, le Mexique et l´Afrique du sud. »

La Chine qui fait preuve d´une croissance extraordinaire sera donc présente aux discussions mais il n´est cependant pas question pour l´instant de lui faire intégrer le groupe de manière décisionnelle comme c´est le cas de la Russie. L´Afrique, elle, qui doit être le thème central de ce sommet sera donc représentée par l´Afrique du sud. En outre, la ministre allemande de la coopération Heidemarie Wieczorek-Zeul projette de réunir des les mois d´avant une conférence sur le développement de l´Afrique, à Berlin ou ailleurs. Reste maintenant à savoir si cette dimension sociale de la mondialisation sera vraiment un grand dossier à l´ordre du jour ou si les profiteurs de ce nouveau G8 seront encore les mêmes.

Emmanuel Lagain