1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

G20 : journée décisive à Hambourg

Le sommet des dirigeants des principaux pays industrialisés et émergents s'achève ce samedi à Hambourg sur fond de manifestations violentes. Un compromis a été trouvé sur les questions du commerce et du climat.

Tandis que les chefs d'Etat et de gouvernement du G20 écoutaient vendredi soir l'Ode à la Joie dans la nouvelle salle de concert Elbphilarmonie, les négociateurs du sommet ont travaillé d'arrache-pied toute la nuit pour accoucher d'un communiqué final. Objectif: trouver un compromis acceptable par tous - et en particulier par les États-Unis de Donald Trump - sur deux sujets épineux: le protectionnisme commercial et la lutte contre le changement climatique.

Selon une source européenne, un accord a été trouvé sur le commerce. Fidèle à la tradition du G20, la déclaration finale du sommet devrait ainsi condamner explicitement le "protectionnisme". Washington aurait toutefois obtenu en contrepartie d'inscrire le droit des pays à l'usage "d'instruments légitimes de défense commerciale".

Sur la question climatique, la déclaration finale prend acte de la sortie des États-Unis de l'Accord de Paris et réaffirme le caractère "irréversible" de l'accord. Un passage a donné du fil à retordre aux négociateurs: l'intégration d'une phrase validant la volonté de Washington de développer un usage "plus propre" des énergies fossiles, comme le gaz de schiste. 

Le G20 s'est également accordé sur la nécessité de lutter ensemble contre le trafic de migrants, en prenant des "mesures" contre les passeurs et les trafiquants d'êtres humains.

Plus tôt dans la journée, les chefs d'Etat et de gouvernement ont décidé de mettre en place un fonds pour soutenir l'entreprenariat féminin dans les pays en développement. Selon la chancelière Angela Merkel, le fonds doté de 325 millions de dollars doit aider les femmes de ces pays à prendre elles-mêmes leur destin en main. Il est soutenu par la Banque mondiale.

Violentes manifestations à Hambourg

Rien à voir avec les scènes de guerilla de la nuit du 7 au 8 juillet: des milliers de personnes défilaient samedi pacifiquement dans les rues de Hambourg

Rien à voir avec les scènes de guerilla de la nuit du 7 au 8 juillet: des milliers de personnes défilaient samedi pacifiquement dans les rues de Hambourg

Le sommet du G20 est entouré de nombreuses manifestations. Environ 20.000 personnes ont de nouveau défilé dans les rues de Hambourg pour exprimer leur désaccord. Alors que la majorité des manifestants défile dans le calme, la police s'attendait à de nouvelles violences après des affrontements nocturnes entre policiers et quelque 1500 militants du "Bloc noir" qui ont laissé le quartier Schanzenviertel dans un état de désolation avec des magasins pillés, des façades défoncées et des voitures calcinées. Le quotidien Bild a sévèrement critiqué la chancelière Angela Merkel, qui assure la présidence du G20. Selon le journal populaire, "l'Etat a échoué à Hambourg" et cette "débâcle est aussi sa débâcle [d'Angela Merkel]".

Avec agences

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !