1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

G 20 un sommet pour rien ?

Les journaux allemands se montrent très critiques par rapport au sommet du G20 à Saint-Petersbourg en Russie. Les grandes puissances réunies vont une nouvelle fois démontrer leur inaction dans le dossier syrien.

La Russie accueille le sommet du G20 à St. Petersburg

La Russie accueille le sommet du G20 à St. Petersburg

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, le sommet du G20 n'est probablement pas l'endroit le plus approprié pour parler de la Syrie. Rien ne changera puisque le Conseil de sécurité de l'ONU est toujours paralysé par le véto de la Russie et qu'il n'existe pas de substitut juridique international. Mais comme les dirigeants des grandes puissances se retrouvent, ils se sentent obligés de parler de la Syrie. Tout cela montre que les Etats ne prennent pas assez au sérieux la question des armes de destruction massive ou qu'ils se sentent désemparés et en proie aux doutes.

La Süddeutsche Zeitung se montre tout aussi sceptique. Deux millions d'hommes de femmes et enfants ont fui leur pays et ni l'ONU, ni le G20 ni le droit international ne trouvent de réponse à leur misère déplore le journal. On a autour de la table du G20 les mêmes protagonistes qu'au Conseil de sécurité de l'ONU : le camp des Etats-Unis, partisan d'une intervention militaire en Syrie, et le camp de la Russie, allié indéfectible du régime de Damas. On est face à un équilibre des forces qui rappelle celui de la guerre froide et face à des institutions internationales paralysées et discréditées.

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif souhaite un Happy Rosh Hashanah aux juifs Titel: Mohammad Javad Zarif, der iranische Aussenminister im Kabinett Hassan Rohani seit August 2013 Rechte: lizenzfrei, valieamr

Le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif souhaite un "Happy Rosh Hashanah" aux juifs

La Frankfurter Rundschau revient sur les propos inattendus du ministre iranien des Affaires étrangères, sur son compte Twitter. Mohammad Javad Zarif souhaite à tous les juifs un « Happy Rosh Hashanah », une bonne année. L'Iran tente de se redorer son blason auprès de la communauté internationale, son image ternie par les propos antisémites de l'ex-Président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

Die Welt estime qu'il faudra certes plus que des mots plus pour faire oublier les positions radicales d'Ahmadinejad qui est même allé jusqu'à comparer Israël à un « cancer » qu'il faut rayer de la carte, mais ce temps là est désormais révolu. Le chef de la diplomatie iranienne a également affirmé sur Twitter que l'Iran condamnait "le massacre des juifs par les nazis". Pour die Welt, l'Iran démontre sa volonté de rompre avec la politique de son prédécesseur et donne de l'espoir aux juifs.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !