1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Fukushima : encore une fuite d'eau contaminée

Trois cents tonnes d'eau hautement radioactive se sont échappées ces derniers jours de la centrale accidentée de Fukushima. Une fuite considérée par l'autorité de régulation nucléaire du Japon comme un incident grave.

La fuite d'eau contaminée suscite des inquiétudes

La fuite d'eau contaminée suscite des inquiétudes

Sur l'échelle internationale des événements nucléaires allant de 0 à 7, l'incident est classé au troisième rang. Selon les experts, ce classement correspond à une "contamination importante dans une zone qui ne devrait pas l'être".

L'eau radioactive qui s'est répandue en surface, mais aussi dans le sol du site atomique est source de danger. La compagnie Tepco, qui gère le site, le reconnaît et précise même qu'un ouvrier du secteur nucléaire, en s'y exposant, accumulerait en une heure seulement la dose maximale de radioactivité autorisée en cinq années.

Dans la citerne à l'origine de la fuite actuellement, il resterait environ 600 tonnes d'eau contaminée, que la compagnie pompe pour la transvaser dans un autre réservoir sain. En tout, ce sont plusieurs milliers de tonnes d'eau contaminée qui sont stockés sur le site.

Au moins 350 citernes feraient l'objet d'un contrôle attentif actuellement

Au moins 350 citernes feraient l'objet d'un contrôle attentif actuellement

Un stockage compliqué pour Tepco

Depuis le 11 mars 2011, date de l'accident nucléaire de Fukushima, Tepco tente tant bien que mal de gérer la situation. Mais en raison de l'installation à la hâte de plusieurs équipements, les problèmes sont assez fréquents. La plus grande difficulté concerne la gestion des millions de litres d'eau contaminée que doit stocker la compagnie en attendant de pouvoir assainir le site.

Quelque mille réservoirs de stockage ont été montés. Environ 400 tonnes d'eau contaminée sont générées chaque jour sur le site de Fukushima. Le sous-sol du site a été contaminé par cette eau, mais aussi l'océan Pacifique voisin.

Impact sur la santé

Si l'environnement est menacé, la catastrophe de Fukushima a aussi un effet négatif sur la santé des habitants de la préfecture où est située la centrale atomique. Si un lien direct avec le désastre atomique n'est pas établi, une étude sur l'impact des radiations sur les habitants a révélé que 18 mineurs avaient développé un cancer de la thyroïde. Soit six cas de plus recensé depuis juin. Le nombre de cas suspects est quant à lui passé de 15 à 25. Mais pour l'instant, les chercheurs restent prudents sur le sujet.

Archives

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !