1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Forte tension après des évasions au Niger

Au Niger, selon le dernier bilan officiel des incidents survenus à la prison de Niamey samedi dernier, trois gardiens ont été tués. Une vingtaine de détenus se seraient évadés, ce qui ravive la tension.

File- In this file photo from Wednesday, March. 21, 2012, soldiers stand behind items recovered from suspected Boko Haram sect members, put on display in Bukavu Barracks in Kano, Nigeria. Unidentified gunmen on Saturday, June 1, 2013, in Niamey, Niger, attacked the central prison in Niger's capital, opening fire on the guards and fighting their way inside the campus, according to a state security agent who says he was 40 meters (yards) from the prison when the incident occurred. (AP Photos/Salisu Rabiu, File)

Niger Niamey Angriff auf Gefängnis

Les autorités de Niamey affirment également qu'au moins une vingtaine de détenus, dont des terroristes, se sont échappés. Avec ce énième incident, la tension sécuritaire n'est pas près de retomber au Niger.

Deux attaques quasi-simultanées contre le grand camp militaire d'Agadez, la principale ville du Nord, et un site d'uranium du groupe nucléaire français Areva à Arlit, avaient fait plus d'une vingtaine de morts, essentiellement des militaires nigériens, le 23 mai dernier.

This undated file photo provided by French nuclear manufacturer Areva shows part of the uranium mine of Arlit, in northern Niger. Attackers in Niger detonated two car bombs at dawn on Thursday, May 23, 2013, one in the city of Agadez where a military barracks was targeted and one in Arlit where a French company operates a uranium mine, injuring more than a dozen people. Paris-based nuclear giant Areva said in a statement that 13 employees were hurt in the attack in Arlit, in the northern part of Niger where in 2010, al-Qaida's branch in Africa kidnapped five French citizens working for the mining company.(AP Photo/AREVA/HO) NO SALES - MANDATORY CREDIT: AREVA(AP Photo/AREVA/HO) NO SALES - MANDATORY CREDIT: AREVA

Site d'uranium du groupe nucléaire Areva à Arlit

Maintenant, avec l'évasion de 22 personnes, parmi lesquelles des terroristes, la psychose sécuritaire a refait surface au Niger.

Dans ce climat de tension et de suspicion, le ministre de la Justice Marou Amadou, par ailleurs porte-parole du gouvernement, demande à la population de rapporter aux autorités tout mouvement ou action sortant du commun.

Ucap Sahel pour combattre le terrorisme

Selon le ministre Marou Amadou, un autre incident s'est produit hier dimanche, et la police antiterroriste, après sommation, a réussi à neutraliser les occupants d'un véhicule 4X4 aux vitres teintées.

Mais comment le Niger peut-il se protéger contre cette soudaine recrudescence d'attaques terroristes surtout qu'il a participé à la restauration de la paix dans le nord Mali? Le directeur général pour l'Afrique de l'Union européenne, Nicolas Westcott, présent lors du 21e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine, à Addis Abeba affirme que depuis l'an dernier l'Union europénne assiste le Niger dans la lutte contre le terroriste grâce au programme Ucap Sahel. Selon Nicolas Wescott, avec la recrudescence des attentats au Niger, l'Union europénne compte renforcer ce programme et permettre au Niger de faire face à cette situation de crise.

Selon l'agence France presse, AFP, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao) et un autre groupe jihadiste, les Signataires par le sang de l'Algérien Mokhtar Belmokhtar ont revendiqué certains des attentats commis au Niger. L'AFP précise même que ces groupes terroristes ont menacé de frapper de nouveau le Niger et les autres pays militairement engagés pour un retour de la paix au Mali.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !