1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Forte augmentation du flux de réfugiés vers l'Allemagne

En ce concerne les demandes d'asile, 625.920 ont été déposées dans les pays de l'Union européenne au cours de l'année dernière, dont 203.000 en Allemagne.

Deutschland Asylsuchende in Berlin

File de demandeurs d'asile à Berlin

La Süddeutsche Zeitung se penche sur les derniers pronostics selon lesquels , au lieu des 450 000 réfugiés attendus cette année en Allemagne, ce seront jusqu'à 750.000 qui demanderont l'asile dans le pays. Selon l'éditorialiste, "l'Allemagne ne doit avoir peur ni de ce chiffre, ni des personnes qui y sont rattachées.

Deutschland Rosenheim Grenze Österreich Turnhalle Lager Asylbewerber

Accueil provisoire de migrants dans un gymnase de Rosenheim (En Bavière)

Les nouveaux arrivants ne resteront pas tous pour toujours dans le pays. Naturellement, la bureaucratie devra gérer l'augmentation rapide des arrivées, naturellement il faut trouver des logements et des emplois. Et avant tout, il faut aussi s'assurer que de très nombreuses personnes aient très rapidement accès à des cours de langue, à l'éducation, à une formation professionnelle ou à un métier.

Deutschland Flüchtlinge im Bildungszentrum Handwerk Duisberg

Réfugiés en cours de formation professionnelle à Duisberg

Certes, cela coûtera de l'argent, mais en vaudra le coût: un tiers des réfugiés sont des enfants et des adolescents, un sur quatre a moins de 25 ans. Une chance pour notre pays vieillissant!“, conclut la Süddeutsche.

Et en Une, la taz , die tageszeitung fait le compte et conclut : " 750.000 réfugiés pour plus de 80,6millions d'habitants, cela fait un réfugié pour 107 habitants, cela devrait être faisable ! "

Autre thème: le 3ème plan d'aide pour Athènes

Un plan qui a été entériné par divers parlements dont le Bundestag, la Chambre basse du Parlement à Berlin. Selon die tageszeitung de Berlin,"il est clair",qu'outre ce nouveau programme d'aide d'un montant de 86 milliards d‘euro, la Grèce aura besoin d'encore beaucoup plus d'argent que cela. Le mot tabou à Berlin, souligne la taz, est: remise de dette. Comme le Fonds Monétaire International l'a calculé en détails: la Grèce est incapable de rembourser un jour ses dettes- quel que soit le scénario pensable.

BdT neue Milliardenhilfen für Griechenland

Le 3è plan d'aide pour la Grèce sera-t-il le dernier?

Pourtant, le gouvernement allemand fait comme si le FMI ne savait pas compter ! Au lieu d'une remise de la dette, Berlin voit maintenant des „marges de manœuvre“ pour prolonger le calendrier des remboursements et abaisser encore le taux des intérêts. Mais le FMI a déjà analysé ce genre de scénarios. Sa conclusion: les mesures cosmétiques imaginées par le gouvernement allemand ne fonctionnent pas! Un allègement substantiel de la dette grecque s'impose donc !", conclut la taz.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !