1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Fin de la transition politique en Guinée

La transition politique est sur le point de s'achever en Guinée, avec la prise de fonction solennelle du nouveau parlement. Elus le 28 septembre, les députés doivent choisir le président ou la présidente de l'hémicycle.

Avec la prise de fonction de 114 membres de l'Assemblée Nationale, c'est une page de l'histoire politique de la Guinée qui se tourne

Avec la prise de fonction des 114 membres de l'Assemblée Nationale, c'est une page de l'histoire politique de la Guinée qui se tourne

L'opposition guinéenne sera bien au rendez vous avec son candidat... mais ce ne sera finalement pas son leader Cellou Dalein Diallo. Alors qu'il était pressenti comme candidat de l'opposition pour briguer le poste de président de l'assemblée, Cellou Dalein Diallo, le leader de l'Union des forces démocratiques de Guinée UFDG, a finalement préféré laisser la place à la vice-présidente de son parti, Tofany Marie-Anne Fofana.

Les raisons du retrait

Selon Aboubacar Sylla, le porte-parole de la coalition de l'opposition guinéenne, « Monsieur Cellou Dalein Diallo avait accepté de porter les couleurs de l'opposition mais à condition qu'il y ait une unanimité totale, mais malheureusement un des membres de l'opposition, Jean-Marie Doré, a décidé de maintenir sa candidature. Ne voulant pas aller cautionner cette division de l'opposition, Monsieur Cellou Dalein Diallo a préféré céder la place à sa vice-présidente. »

Le leader de l'opposition Cellou Dalein Diallo n'a finalement pas souhaité présenter sa candidature pour le poste de président du parlement

Le leader de l'oppostion Cellou Dalein Diallo n'a finalement pas souhaité présenter sa candidature pour le poste de président du parlement

En plus de Jean-Marie Doré, le leader de l'Union pour le progrès de la Guinée, le candidat du pouvoir, Kory Kondiano, est également engagé dans cette course.

L'opposition prête pour agir

Longtemps, l'opposition s'est murée dans la contestation, mais désormais, elle entend œuvrer au parlement pour le bien être socio- économique en Guinée. Elle entend par ailleurs faire pression pour que les coupables des exactions commises lors de ses différentes manifestations soient punis par la loi.

Il faut savoir que les violences qui ont précédé les législatives ont fait une cinquantaine de morts et de nombreux dégâts matériels. L'entrée en fonction de la nouvelle assemblée est censée parachever le retour à l'ordre constitutionnel après le coup d'Etat militaire de 2008.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !