1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Fin de dépôt de dossiers à l'IVD de Tunis

Ce 15 juin était le dernier jour pour le dépôt des plaintes auprès de l'Instance Vérité et Dignité en Tunisie. Cet organe a reçu plus de 45 000 dossiers. Sa présidente Sihem Ben Sédrine est toujours très critiquée.

Écouter l'audio 02:05

"Il faut demander des comptes, à ceux qui sont à l’origine de violations massives de droits humains" (S. Ben Sédrine)

L'objectif de l'Instance Vérité et Dignité en Tunisie est faire la lumière sur toutes les violations des droits de l'homme depuis 1955 et décembre 2013, soit sous les mandats des présidents Habib Bourguiba, Zine El Abidine Ben Ali, mais aussi sous certains des gouvernements qui ont suivi la révolution de 2011.

Une présidente contestée

À la tête de l'Instance Vérité et Dignité se trouve Sihem Ben Sédrine, ancienne journaliste et militante des droits de l'Homme, qui fut harcelée et emprisonnée sous Ben Ali. Elle a obtenu le Prix Alison Des Forges de Human Rights Watch en 2012. Mais cela n'a pas empêché les critiques de s'accumuler contre sa personne et sa manière de diriger l'institution. Accusée de dépenses somptuaires, de despotisme mais aussi de liens trop étroits avec Ennahda, le parti islamiste tunisien.

Écoutez les explications de Konstanze von Kotze en cliquant sur le lien ou l'image.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !