Fin de campagne tendue en Afghanistan | International | DW | 17.08.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Fin de campagne tendue en Afghanistan

Dernier jour de campagne en Afghanistan en vue de la présidentielle de jeudi. Trente-six candidats dont le président sortant Hamid Karzai sont en lice pour ce scrutin. La menace talibane se fait de plus en plus forte.

default

Elections présidentielle et provinciale de 2009 en Afghanistan

J – 4 avant les élections présidentielles et provinciales en Afghanistan, et la tension monte d’un cran. Les Taliban, qui n’ont jamais été aussi présents depuis leur renversement en 2001, ont annoncé hier qu’ils perturberaient les élections de jeudi et attaqueraient les Afghans qui se rendront dans les bureaux de vote. Ces menaces laissent craindre un fort taux d’abstention qui remettrait en question la crédibilité des élections.

Wahlen in Afghanistan

La campagne électorale prend fin ce jeudi

Pour faire face à ce défi, toutes les forces de sécurité disponibles sont mobilisées, soit pas moins de 200 000 troupes afghanes appuyées par 100.000 soldats étrangers, américains à plus de 60%. Zmarai Bashari, fonctionnaire au Ministère de l’Intérieur, explique cette stratégie de coopération entre les forces armées :

"Notre plan de sécurité prévoit l'installation de quatre ceintures de sécurité. La première ceinture, directement devant les bureaux de vote, où stationnent les forces de la police nationale. La seconde avec l'armée nationale. Dans la troisième ceinture, ce sont les troupes internationales de protection qui opèrent, et enfin, dans la quatrième ceinture, place aux unités aériennes internationales."

Afghanistan: Mulla Borhan, der verhaftete Kommandant der Taliban in Bamiyan

Mulla Borhan, leader taliban arrêté à Bamiyan

Les autorités électorales estiment cependant que 12% des 7000 bureaux de vote pourraient rester fermés à cause du contexte d’insécurité persistante. Samedi encore, les Talibans ont mené une attaque suicide contre le Quartier Général de l’OTAN, à Kaboul, dans la zone la plus surveillée du pays, tuant sept civils et blessant 91 personnes. Les pertes des troupes internationales atteignent des chiffres record depuis plusieurs semaines. Avec 76 morts, le mois de juillet a été le plus meurtrier pour les troupes étrangères depuis le début du conflit fin 2001. Les militants rebelles frappent particulièrement dans l’Est et dans le Sud du pays, des zones encore trop fragiles. Fazlur Rahman Oria, journaliste afghan :

"J'estime qu'à peu près plus de la moitié de l'Afghanistan n'est pas en sécurité. Et là, les Taliban vont tout faire pour empêcher les élections."

Wahlen Afghanistan 2009

Habib Mangal, un des candidats à la présidentielle afghane

Rappelons que dix-sept millions d’électeurs sont appelés aux urnes jeudi pour élire leur président pour la deuxième fois de l’histoire du pays, ainsi que 420 conseillers provinciaux. Le président actuel, Hamid Karzaï reste le favori. Mais les attaques de ses adversaires contre des alliances qu’il a passées avec des chefs de guerre, pourraient rendre un second tour de scrutin nécessaire. Les experts espèrent des élections justes et transparentes dans le Nord du pays, là où stationnent les troupes allemandes.

  • Date 17.08.2009
  • Auteur Cécile Leclerc / Philippe Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/JCtH
  • Date 17.08.2009
  • Auteur Cécile Leclerc / Philippe Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/JCtH
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !