1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Fin de campagne en Côte d'Ivoire sans le FPI

La campagne des élections législatives s'achève vendredi soir. Elle a été marquée par des incidents violents. Dimanche, la sécurité du scrutin sera assurée par 20.000 soldats ivoiriens appuyés par les forces de l'ONU.

Le FPI boycotte les élections

Le FPI boycotte les élections

La particularité de cette course à l'hémicycle, c'est la candidature de 22 membres du gouvernement sur les 36, plusieurs chefs de partis politiques et surtout l'absence officielle de candidats du Front populaire ivoirien de l'ex-président Laurent Gbagbo. Pour prendre le pouls de cette fin de campagne, notre correspondant Julien Adayé a sillonné les villes de Toumodi, de Yamoussoukro et de Bouaké, trois localités situées dans le centre de la Côte d'Ivoire. Ecoutez son reportage ci-dessous.

Après la mort de cinq personnes, dont un candidat du parti présidentiel, depuis le début de la campagne, le Premier ministre et ministre de la Défense Guillaume Soro a appelé jeudi à mettre un terme à la violence qui entoure la campagne. Il a aussi condamné l'utilisation de militaires par certains candidats. Ecoutez également ci-dessous l'interview d'Okou Légré René, un des responsables de la Ligue ivoirienne de droits de l'Homme, interrogé par Noé da Silva.

Edition : Carine Debrabandère, Anne Le Touzé

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet