Fichier contre les néonazis, du mieux mais pas encore suffisant | Vu d′Allemagne | DW | 19.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Fichier contre les néonazis, du mieux mais pas encore suffisant

La presse du jour revient notamment sur le projet de loi prévoyant la création d'un fichier central pour recenser les néo-nazis dangereux en Allemagne. Ce projet a été adopté mercredi par le gouvernement.

default

Le fichier doit permettre un meilleur échange d'informations sur les néo-nazis

Le rôle du fichier, c'est d'améliorer l'échange d'informations entre la police et les services de renseignement, écrit die Tageszeitung. L'adoption du projet de loi par le gouvernement est présenté comme une réaction à la découverte en novembre dernier d'une organisation criminelle d'extrême droite, soupçonnée d'avoir tué neuf personnes à cause de leur origine étrangère entre 2000 et 2006. Pour le journal, même si le fichier avait été créé à cette époque, la série de meurtres n'aurait probablement pas pu être évitée : si la police et les renseignements ne se doutent de rien, ce n'est pas une meilleure circulation des informations qui va changer quelque chose. Malgré tout, une coopération accrue entre ces deux services est une bonne chose, estime le quotidien. Et il serait également judicieux de faire en sorte que le pouvoir central et les régions travaillent main dans la main pour échanger leurs renseignements.

Streit EU-Kommission und Ungarn

Viktor Orban s'est invité à la Commission européenne

La Hongrie s'est fait remonter les bretelles en début de semaine par la Commission européenne qui estime que le gouvernement conservateur de Viktor Orban est en train de dériver lentement mais sûrement vers l'autoritarisme. La Süddeutsche Zeitung illustre le sujet par une carricature intitulée "soutien scolaire à Bruxelles". Viktor Orban y est représenté comme un pître tandis que José Manuel Barroso, président de la Commission, tente de lui inculquer les principes fondamentaux de la démocratie. Die Welt commente pour sa part l'intervention du mauvais élève de l'Europe, hier devant le Parlement européen. Pour le quotidien, Viktor Orban joue un double rôle. Chez lui, il roule des mécaniques et n'a de conseils à recevoir de personne. A l'extérieur, il est flexible et minimise l'effet de ses réformes. L'avenir dira s'il arrive à passer à travers les mailles de la Commission.

Karte Äthiopien Afar-Region

La région de l'Afar est l'une des neuf régions de l'Ethiopie

Un mot pour finir sur l'attaque qui s'est déroulée dans la nuit de lundi à mardi dans le nord de l'Ethiopie et qui a coûté la vie à cinq personnes dont deux Allemands. Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, il était clair qu'Addis Abeba allait rendre son voisin, l'Erythrée, responsable de l'agression et pourtant ce n'est pas évident. La dépression de Danakil où s'est déroulée l'attaque et où est installé le peuple Afar est en effet répartie sur quatre pays : l'Ethiopie, Djibouti, la Somalie et l'Erythrée. Depuis 2008, la zone est de nouveau en ébullition. Pour le journal, la région a beau être connue pour ses superbes paysages, les touristes qui s'y rendent devraient pouvoir évaluer le risque auquel ils s'exposent.

Auteur : Konstanze von Kotze
Edition : Mireille Dronne

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !