Feu vert pour l′aide allemande à l′euro | Vu d′Allemagne | DW | 08.09.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Feu vert pour l'aide allemande à l'euro

L'Allemagne a le droit de venir en aide à ses partenaires européens endettés. La Cour constitutionnelle a approuvé la participation de Berlin aux programmes de sauvetage de l'euro, mais il faudra l'aval du parlement.

default

Plus de recours possible pour les eurosceptiques

Des photos d'Angela Merkel souriante et satisfaite en Une de plusieurs quotidiens, c'est assez rare pour qu'on le mentionne... Mais la chancelière a de quoi se réjouir car selon Die Welt, les juges de la Cour constitutionnelle ont confirmé sa politique. Pour les plaignants, c'est un échec sur toute la ligne, ou presque : la cour n'a effectué qu'une correction minimale concernant le pouvoir budgétaire du Bundestag. A l'avenir, le gouvernement devra obtenir l'aval des parlementaires avant de fournir d'autres aides financières.

Sur ce point, la Cour de Karlsruhe a été claire, souligne la Frankfurter Allgemeine Zeitung : sa décision "n'est pas un chèque en blanc" à de nouvelles mesures de sauvetage. Et il était nécessaire de le rappeler : il y a quelques jours encore, le ministre des Finances Schäuble jugeait tout à fait suffisant de "s'efforcer" d'obtenir un accord entre le gouvernement et la commission budgétaire du parlement. Si les efforts avaient été vains, la participation parlementaire se serait résumée à cela. Ce n'est pas ce que dit la Constitution, qui place les citoyens au cœur de tout pouvoir de l'Etat.

Bundestag Finanzplan Angela Merkel

Angela Merkel défend l'Europe avec passion

A ce propos, la tageszeitung se réjouit de voir que les représentants du peuple semblent prendre leur rôle au sérieux. Le débat qui a eu lieu hier au Bundestag montre que les discussions politiques atteignent enfin le niveau requis face à la gravité de la crise de l'euro. Selon le journal, la décision de la Cour constitutionnelle n'est qu'une première étape : pour renforcer l'unité européenne, il faut donner davantage de droits au parlement européen, mener une politique budgétaire concertée et créer des euro-obligations, toutes ces mesures étant indispensables pour la stabilité de l'euro.

La Süddeutsche Zeitung, enfin, s'arrête sur la prestation d'Angela Merkel, hier devant les députés. Habituellement, la chancelière a les yeux rivés sur son manuscrit, lançant ici et là un regard à l'assemblée. Cette fois, c'était différent : Angela Merkel a parlé librement et avec passion. Pour le quotidien, ce n'est pas étonnant : le destin de la chancelière est lié à celui de l'euro. Si celui-ci échouait, il en serait fini de l'Europe... et d'Angela Merkel.

Auteur : Anne Le Touzé
Edition : Sébastien Martineau

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !